• mer. Juin 12th, 2024

Les partenaires au développement appelés à appuyer le secteur de la nutrition

ByAdministrateur

Mai 8, 2023

RUTANA, 28 avr (ABP) – Tous les partenaires au développement de la province de Rutana œuvrant dans le secteur de la santé devraient présenter leurs projets à la direction provinciale de la santé avant la mise en œuvre de ces derniers, afin de recevoir des orientations de la part de ladite direction,  afin que l’aide parvienne à ceux qui en ont le plus de besoin, selon le médecin directeur de la santé en province Rutana, Dr Colin Kaze.

Cet appel a été lancé lors de l’atelier de lutte contre contre la malnutrition organisé par l’organisation Grouppo di Volontariato Civile (GVC),  en collaboration avec la province sanitaire de Rutana, mercredi 26 avril 2023.

Dr Kaze a déploré qu’en province de Rutana, il se manifeste encore des problèmes liés à la malnutrition. Il a, pour ce fait, appelé les partenaires au développement œuvrant dans le secteur de la santé à appuyer dans la sensibilisation sur la préparation de l’alimentation équilibrée et sur l’hygiène.

Cependant un pas a été franchi, s’est réjoui Dr Kaze, en indiquant que la GVC  a déjà entamé un projet intitulé « Ingaburo ibereye » consistant au don de la poudre à  micro- nutriments aux enfants âgés entre trois et vingt-trois mois,  dans le but de combattre la malnutrition. Il a tenu à saluer les efforts de cette ONG dont ledit projet appuiera au gouvernement, a-t-il précisé.

Cependant ce projet ne couvre que quelques collines des communes de Musongati, Rutana et Mpinga-Kayove sur six qui font la province, alors que même le reste du territoire de la province recense des enfants en besoin de ce produit,  a-t-il indiqué. Il a appelé à son extension, afin que des enfants de toutes les collines de la province Rutana puissent en bénéficier.

Signalons que le directeur du projet « Ingaburo ibereye » au sein de la GVC, Dr Charles Ntunzwenimana, a appelé les ménages à suivre des enseignements qu’ils reçoivent concernant la préparation d’une alimentation équilibrée, afin de pouvoir éradiquer la malnutrition.