• dim. Juin 16th, 2024

Les victimes des morsures doivent urgemment faire recours à la médecine moderne

ByAdministrateur

Mai 8, 2023

NGOZI,  28 avr   (ABP) –  Le Médecin directeur de l’hôpital autonome de Ngozi, Dr Guillaume Ntawukuriryayo,  exhortent les victimes des morsures par les animaux sauvages à consulter urgemment les structures de soins modernes et de rompre avec le recours aux tradi-praticiens.

Dr Ntawukuriryayo indique en outre que le venin que ces animaux injectent dans le corps de la victime, occasionne des infections graves. Il est donc conseillé de voir dans les plus brefs délais les prestataires de soins modernes pour arrêter la propagation des infections et du venin  et les traiter avant qu’ils n’attaquent le reste du corps.

Cette déclaration  intervient après qu’une dame originaire de la commune Busoni en province Kirundo ait passé plus de deux mois à l’hôpital autonome de Ngozi entrain de recevoir des soins intensifs. Mme Mukashaka Libérate a été mordue par un serpent dans son lit. Elle a d’abord consulté les tradi-praticiens qui ne l’ont en rien aidée.

C’est après dix jours, qu’elle s’est rendue au centre de santé de Busoni qui, à son tour, l’a transférée sur Ngozi car, le corps avait déjà été gravement infecté.

A l’hôpital de Ngozi, Mme Mukashaka est obligée de subir un traitement long avec les différentes conséquences d’hospitalisation loin du domicile, où, elle et son garde malade ne mangent que par clémence des autres patients. Elle a également peur de la facture au moment où la situation de la famille était précaire même avant l’accident.