• lun. Mai 20th, 2024

Dire la vérité pour éviter que les périodes sombres se répètent au Burundi

ByAdministrateur

Mai 26, 2023

MAKAMBA, 25 mai (ABP) – La Commission Vérité Réconciliation (CVR), a présenté  mercredi, le 24 mai 2023, à la population de la province Makamba (sud du Burundi), le rapport des activités déjà réalisées par cette commission.

Le président de la CVR, M. Pierre Claver Ndayicariye, a demandé à la population d’oser dire la vérité sur les périodes qui ont endeuillées le Burundi depuis 1885 jusqu’en 2008.

Selon M. Ndayicariye, la CVR a commencé ses enquêtes par les années 1972-1973 car, cette période a été marquée par des violations remarquables des droits humains à travers tout le pays, et dans lesquelles  certains agents de l’Etat étaient impliqués.

Il a demandé à la population de Makamba de renforcer la paix, la sécurité et la justice, éviter le mensonge et craindre l’hypocrisie. « Évitez de masquer la vérité, cela permettra d’éviter les dégâts qu’on a observé dans le passé. », a déploré le président de la CVR.

Il a demandé aux rescapés d’avoir un cœur de pardonner pour être eux-mêmes soulagés. Pour ceux qui ont commis ces forfaits, M. Ndayicariye, leur a demandé  de libérer leurs enfants en demandant pardon.

Répondant à la question de la population de savoir le sort des litiges fonciers pendus suite à l’arrêt des activités de la CNTB, M. Ndayicariye a exhorté ceux qui en ont, de patienter jusqu’à ce que les instances habiletés légifèrent sur la commission qui va s’en occuper.

Le gouverneur de Makamba, Mme Françoise Ngozirazana, a remercié la CVR qui est entrain de vulgariser les résultats de ses enquêtes, et a demandé qu’il y ait un lieu où on pourrait organiser des séances de projections des films des réalisations de la CVR, pour permettre aux jeunes burundais de connaitre le passé du Burundi.

Vue partielle des participants