• jeu. Juil 25th, 2024

Descentes des ministres ayant respectivement le commerce et les médias dans leurs attributions en province Kayanza

ByAdministrateur

Juin 14, 2023

KAYANZA, 13 juin (ABP) – Deux ministres burundais à savoir Mme Léocadie Ndacayisaba en charge de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, et Mme Marie Chantal Nijimbere en charge du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, ont rencontré lundi le 12 juin 2023, au chef-lieu de la commune Muhanga, les habitants des communes Gahombo, Rango et Muhanga, toutes de la province Kayanza (nord du Burundi), dans la poursuite de leurs descentes au niveau des communes, en vue de recueillir les doléances de la population et d’y répondre, a-t-on appris sur place.

Présentant la situation de la commune Muhanga en particulier et celle de toute la province Kayanza en général, l’administrateur communal de Muhanga, M. Benoît Ndayizeye, de même que le chef de cabinet du gouverneur de Kayanza, M. Vianney Ndikumana, ont, tour à tour, déploré le fait que les communes Muhanga, Gahombo et Rango ne sont pas suffisamment couvertes en réseaux de téléphonie mobile et que même les pylônes installées ici et là ne servent à rien. Ainsi, les deux responsables administratifs ont demandé au ministre ayant les TIC dans ses attributions de s’y pencher.

En réponse à cette préoccupation, Mme Ndacayisaba, leur a tranquillisé qu’un projet de mettre en place un fonds d’appui aux TIC est en cours d’élaboration pour permettre à la population d’accéder facilement à l’information. Elle a ajouté qu’une somme colossale a été adoptée en vue de permettre à la RTNB d’émettre sur tout le territoire national.

Hormis cela, les responsables administratifs et les habitants des communes rassamblées sont revenus sur la pénurie des produits Brarudi et du sucre ainsi que la revue à la hausse des prix de ces produits. Par cette occasion, ils ont témoigné que certains commerçants des produits Brarudi des communes Muhanga et Rango s’en procurent à partir des provinces Ngozi et Gitega. Cela parce que ces communes sont éloignées du chef-lieu de la province Kayanza et qu’elles ne disposent même pas de dépôts ou de mini-dépôts. C’est dans cette optique qu’ils ont demandé d’implanter les dépôts et les mini-dépôts dans les zones Gikomero et Maramvya respectivement des communes Rango et Muhanga.

Sur cette requête, Mme Nijimbere, a fait remarquer que pour installer les dépôts et les mini-dépôts de produits Brarudi, il faut des études préalables et que l’administration et les services concernés sont là pour tabler sur cette problématique.

Quant à la pénurie du sucre surtout dans certaines zones les plus reculées, Mme Nijimbere, a indiqué que la distribution du sucre est organisée au niveau des provinces et que le prix doit être respecté sur tout le territoire national et sans aucune condition.

A noter que d’autres ministres avaient rencontré à Matongo et à Kabarore, les habitants des six autres communes de la province Kayanza.