• sam. Mai 25th, 2024

Montée vertigineuse des prix des denrées alimentaires en mairie de Bujumbura

ByAdministrateur

Juin 14, 2023

BUJUMBURA, 13 juin (ABP) – La montée des prix des denrées alimentaires devient une triste réalité dans les marchés de la ville de Bujumbura, a-t-on constaté, sur place mardi le 13 juin 202

A titre d’exemple, dans les marchés visités par l’ABP,  le riz communément appelé « zambia » qui s’achetait à 3100 fbu/kg, se vend actuellement à un prix de 3500fbu/kg, le  riz appelé « Kigoma deuxième qualité » qui s’achetait 3800fbu passe de 5200fbu/kg, soit une augmentation de 1400fbu/kg. Le haricot appelé « jaune » a connu une augmentation de 500fbu passant de 3500 à 4000fbu/kg, le  haricot appelé « Kinure » qui s’achetait 2300fbu/kg, se vend actuellement entre 3500 à 3700fbu/kg.

Interrogé, à ce sujet, un des vendeurs du marché de Cotebu a fait savoir que cette augmentation du prix des denrées alimentaires fait suite à la décision prise par le ministère de l’intérieur, qui stipule que les denrées alimentaires ne dépasseront pas les limites provinciales, ce qui  provoque la carence.

Les vendeurs expliquent par ailleurs cette montée par le fait que les producteurs ne vendent pas leur production de peur qu’ils soient payés dans des anciens billets de dix milles francs et de cinq milles francs, qui sont en train d’être retirés de la circulation. De même les commerçants ne s’approvisionnent plus en denrées alimentaires faute de liquidité, car, disent-ils, les retraits d’argent des banques ne dépassent plus les 300 mille fbu par jour, une somme insignifiante pour s’approvisionner.