• ven. Juil 19th, 2024

Célébration du 3ème anniversaire de l’investiture du président de la République

ByAdministrateur

Juin 22, 2023

BUJUMBURA, 22 juin (ABP) – Une croisade nationale d’actions de grâces, à l’occasion de la célébration du 3ème anniversaire de l’investiture du président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, a été ouverte mercredi, le 21 juin 2023, en zone Maramvya, commune Mutimbuzi, province Bujumbura (ouest du Burundi).

Durant quatre jours, la famille présidentielle ainsi que les hauts responsables de l’Etat et la population vont prier et louer Dieu pour ses bienfaits.

Les cérémonies ont débuté à 10 heures par une messe à l’église catholique de Maramvya, qui a été officiée par Mgr l’archevêque de Bujumbura, Gervais Banshimiyubusa, qui a, d’abord, félicité le président  Ndayishimiye pour les trois ans passées au pouvoir et lui a signifié que le chiffre trois est un chiffre qui porte bonheur, un chiffre de bénédiction. Mgr Banshimiyubusa a encouragé le président Nadyishimiye à aller de l’avant dans ses projets de développement du pays.

Les cérémonies se sont poursuivies au terrain de la 13ème transversale de Maramvya où les participants ont écouté la prédication de Mme Denise Nkurunziza, où elle a appelé les Burundais à lutter contre les divisions de tout genre, à être solidaire, à privilégier l’unicité dans l’action. Elle a fait savoir que chaque personne a besoin de l’autre, qu’il faut se soutenir mutuellement, qu’il faut soutenir les bras du président quand il lève le bâton de commandement, pour qu’il réussisse les projets du pays.

Le président de la République a indiqué que sa  première année au pouvoir était comme du baptême, la deuxième année lui a  appris tandis que la 3ème année est une réussite. Selon lui, une corde tissée en trois constituants ne se casse pas facilement. Il a dit que Dieu a montré aux Burundais qu’il est Dieu, il a envoyé le Saint Esprit pour que nous comprenions les bienfaits, nous l’avons prié et il nous a protégé contre le Coronavirus. Il a été aux côtés des burundais dans plusieurs circonstances, selon le président Ndayishimiye.

Il a pointé du doigt les dirigeants qui versent dans les malversations économiques, dans le vagabondage sexuelle et autres maux, les appelant de se ressaisir pour ne pas  attirer la malédiction sur eux et sur le pays.

Ses  enseignements étaient constitués des témoignages tirés de la lettre que Saint Paul  adressée aux Corinthiens.

En effet, le président Ndayishimiye, a signalé que sans l’unité dans l’action pour ériger une personnalité sur l’échiquier international, le Burundi ne sera pas un pays bon à vivre.

Il a informé les participants qu’il est ravi d’avoir été le premier président à prêter serment devant le Tout-Puissant et l’a imploré pour qu’il continue à le guider dans ses actions et s’est dit confiant qu’il le fera. « Je suis étonné d’entendre qu’il y a des leaders qui font encore recours aux tradi-praticiens alors qu’ils ont mis devant Dieu, je leur rassure qu’ils périront », a lancé le Chef de l’Etat.

Il a rassuré que tous les problèmes seront résolus par le Tout-Puissant, demain sera meilleur qu’aujourd’hui, a-t-il dit.

Il a exhorté les Burundais en général et la population de la province Bujumbura, en particulier, à célébrer cet anniversaire dans la joie. « Je suis ravi car, la commune Mukike m’a honoré. Cette commune qui était jadis pauvre est parvenue, aujourd’hui, à la prospérité, grâce à l’agriculture et l’élevage. »

Le président de la République a remercié son vice-président, Prosper Bazombanza, avec qui il vient de cheminer ensemble, le premier ministre, les présidents de l’assemblée nationale et du sénat pour leur franche collaboration et d’autres.

Il a recommandé à tous les Burundais à œuvrer dans l’amour, en mettant Dieu devant, et tout ira bien, a-t-il martelé.

Vue partielle des participants