• jeu. Juil 25th, 2024

Recommandations du PARCEM après analyse du projet de loi des finances votée par l’Assemblée nationale

ByAdministrateur

Juil 3, 2023

BUJUMBURA, 30 juin (ABP) – La société civile Parole et Action pour le Réveil des Consciences et de l’Evolution des Mentalités (PARCEM), a organisé une conférence de presse le vendredi 30 juin 2023 à Bujumbura, dans l’optique de donner son point de vue et formuler des recommandations, à propos  du projet de loi des finances voté par l’Assemblée nationale.

Le président de la PARCEM, M.  Faustin Ndikumana a annoncé que le budget de l’Etat a augmenté, de 2300 à 3900 milliards pour les dépenses, et de 2194 à 3224 milliards pour les recettes. L’augmentation substantielle des dons de 595 milliards  a été aussi constaté,-t-il ajouté.

Ndikumana a fait savoir qu’après cette analyse, il a été aussi constaté que les dépenses de fonctionnement, c’est-à-dire les salaires, les biens et services et les dettes ont aussi augmentés, soulignant que le poids de la dette pèse lourdement sur le budget.

Après la présentation de cette analyse, M. Ndikumana a recommandé à l’Etat de concevoir une stratégie pour mobiliser les financements extérieurs et de renforcer la discipline budgétaire et la transparence dans la gestion du budget de l’Etat. Il a aussi recommandé l’analyse de l’efficacité budgétaire par rapport aux programmes publics et la maitrise de l’endettement.  Une réflexion très profonde est aussi nécessaire sur la situation de la gouvernance budgétaire  de l’Etat, a-t-il renchéri.