• dim. Mai 19th, 2024

Déclaration de la FNSS relative au départ à la retraite du personnel de la santé publique

ByAdministrateur

Juil 5, 2023

BUJUMBURA, 5 juil (ABP) – Le président de la Fédération Nationale des syndicats du secteur de la santé (FNSS), M. Mélance Hakizimana, a sorti le mardi 4 juillet 2023, une déclaration relative au départ à la retraite du personnel de la santé publique ayant atteint l’âge de 60 ans, a-t-on appris sur place.

En effet, suite à la correspondance numéro 630/3505/CAB/2023, du 29 juin 2023, du ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, adressée aux responsables de l’administration sanitaire, d’informer le personnel qui atteint 60 ans leur départ à la retraite, le président de la FNSS, a réagi.

Dans une déclaration sortie à cette fin, M. Hakizimana a fait un rappel sur la convention collective signée en 2009 entre le gouvernement de la République du Burundi et les syndicats du secteur de la santé, où le projet de statut des professionnels de ce secteur prévoit, à l’article 84 en son alinéa 2, stipulant que tout professionnel de la santé est admissible à la retraite, ayant atteint l’âge de 65 ans.

Hakizimana a également précisé que cette convention a été négociée et signée en date du 7 avril 2009 et a été légiférée à la loi numéro 1/24 du 2 octobre 2009, portant dispositions particulières du statut général des fonctionnaires, applicables aux personnels de la santé publique sur l’initiative du gouvernement.

C’est dans ce cadre, a-t-il souligné, que la FNSS demande au président du Comité National de Dialogue Social (CNDS), d’amener les deux parties sur la table de négociation dans les meilleurs délais afin de trouver la solution ensemble. La FNSS demande aussi au ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi, d’intervenir sur la question, espérant que les négociations pourraient aboutir à un consensus.

Hakizimana, à travers cette déclaration, demande également au ministère ayant la santé publique dans ses attributions, de laisser le personnel concerné vaquer à leurs activités habituelles en attendant l’issus des négociations.

Avant de clore ses propos, le président de la FNSS a demandé à la COSYBU, de réunir tous les syndicats, pour analyser la situation des relations sociales prévalant actuellement dans le monde du travail et prendre des mesures qui s’imposent pour l’intérêt du travail et des travailleurs.