• lun. Juil 22nd, 2024

Le BBN interdit le lavage du matériel de récupération par les produits chimiques

ByAdministrateur

Août 1, 2023

BUJUMBURA, 31 Juil. (ABP) – Le Directeur général du Bureau burundais de Normalisation et Contrôle de  la qualité,   Sévérin Sindayikengera, a  animé lundi le 31 juillet 2023 à Bujumbura, une conférence de presse,  en vue d’interdire ceux qui font le lavage du matériel de récupération-les bouteilles jetés après usage)  à l’aide des produits chimiques  dangereux pour la vie des êtres vivants.

A cette occasion, M. Sindayikengera a fait savoir que la population qui fait le lavage dudit matériel en utilisant ce genre de produits  met en danger la vie des êtres vivants.

Il a également indiqué que ces eaux utilisées pour laver ces matériels de récupération  sont usées   et se jettent vers le lac Tanganyika à  travers les caniveaux qui sont en train d’être construits par  l’office Burundais de l’Habitat (OBUHA), ce qui détruit la  biodiversité du lac Tanganyika.

Il a interpellé ces gens qui font cela  de couper court avec cette pratique pour le bien être de la population, tout en signalant   que le Burundi est en arrière par rapport aux normes environnementales.

Concernant la culture des amarantes en mairie de Bujumbura, en cette période estivale, le directeur général de la BBN  a signalé  que ces derniers sont arrosés en utilisant les eaux usées en provenance des toilettes, ce qui causent aussi des conséquences néfastes sur la santé de la population. Pour ce faire, il a interpellé les consommateurs d’arrêter de les consommer.

M Sindayikengera a indiqué que le BBN,  en tant que l’organisme national de normalisation, va bientôt enlever du marché de tous les  produits pirates car, ils ont des conséquences, comme par exemple l’écroulement des maisons, sur les vies humaines.