• ven. Mai 24th, 2024

Pas de métier ni profession, destinés aux hommes et garçons seulement

ByAdministrateur

Août 3, 2023

BUBANZA, 3 août (ABP) – Les femmes et filles sont appelées à prendre conscience qu’il n y a pas de métier, ni profession, destinés aux hommes et garçons seulement, qu’elles sont, elles aussi, capables de ce que font leurs frères.

Cet appel leur est lancé par Josiane Niyera, une femme de la colline Rugunga, en commune Gihanga (nord-ouest du Burundi), qui est coiffeuse dans un salon de coiffure, masculin.

Cette femme, Niyera, est âgée de 21 ans, elle est mariée et mère d’un enfant. Rencontrée, mercredi le 2 août, au marché de Rugunga, en commune Gihanga, elle nous a confiés qu’elle totalise une année dans ce métier, dans un salon de coiffure, masculin, avec son mari.

Elle fait savoir que ce qui lui a poussé à l’apprentissage de ce métier, est qu’elle constatait que le revenu de son époux ne parvenait pas à subvenir à tous les besoins de leur ménage, et que son conjoint rentrait fatigué car il travaillait seul. C’est par après, qu’elle lui a demandé de lui apprendre ce métier, et se sont convenus de coiffer, ensemble, dans leur salon de coiffure situé au marché de Rugunga. Durant cette année, Mme Niyera indique que sa famille a pu louer un champ rizicole et s’est achetée des porcs pour l’élevage, car, poursuit-elle, elle, seule, peut gagner une somme de 5000 Fbu par jour. Et dans l’avenir, elle et son époux, prévoient s’engager dans des projets agro-pastoraux, apprend-on sur place. Elle appelle d’autres femmes et filles, à la créativité et au courage car sont capables de ce que peuvent faire les hommes et garçons.