• lun. Déc 4th, 2023

Descente de la 1ère dame burundaise à l’hôpital Shifaa Medical Centre

ByAdministrateur

Août 9, 2023

BUJUMBURA, 7 août (ABP) – Dans le cadre d’encourager et soutenir les initiatives des jeunes,  la 1ère Dame du Burundi, Mme Angeline Ndayishimiye a remis officiellement lundi 7 août 2023, un don composé des lits d’hôpital à l’hôpital Shifaa Medical Centre. Ça été aussi une occasion pour Mme Ndayishimiye d’octroyer une assistance en vivres et en non vivres aux personnes les plus démunies de Buyenzi.

Dans une interview accordée à la presse après ce geste, la 1ère Dame a fait savoir qu’elle est venue remettre officiellement ce don et constater, elle-même, qu’il est arrivé à destination.

En outre, a-t-elle ajouté, cette visite a été effectuée dans le but de soutenir les initiatives des jeunes burundais qui consistent à créer leur propres emploi, après des formations qu’ils reçoivent à l’étranger ou localement.  En effet, a-t-elle dit, Dr Soudi, le propriétaire de cet hôpital a suivi une formation offerte par Merck Foundation sur le traitement du diabète  et la prise en charge des diabétiques. Après la formation, il a réuni certains natifs de Buyenzi, pour mettre en place cet hôpital, non pas seulement pour traiter les diabétiques mais également d’autres maladies ordinaires.

La 1ère dame a indiqué  que des jeunes porteurs de bonnes idées sont à soutenir et encourager car, ils constituent  des modèles pour la société. Et d’ajouter qu’elle  a appris que cet hôpital fait face à un certain nombre défis, mais qui seront éradiqué progressivement.

Pour sa part, Dr Soudi a remercié la première dame pour ce don. Selon lui, il s’agit d’une valeur ajoutée pour toute la communauté de la zone Buyenzi en général et des malades qui viennent se confier à cet hôpital.

Après la remise officielle de ce don, Mme Ndayishimiye a assisté en vivres et non vivres les personnes les plus démunies et surtout ceux en âge avancé habitant cette zone. Elle a fait remarquer que ce geste caritatif a été posé dans le cadre de la fête communale et de la journée de la solidarité, mais aussi et surtout, qu’elle a vécu dans cette zone.

En clôturant sa tournée, la première dame a visité un magasin d’habillement et de cosmétiques se trouvant au quartier Kabondo et tenue par une jeune indienne née au Burundi. Elle a apprécié l’idée de cette jeune fille qui s’est décidée d’entreprendre dans ce domaine, afin de contribuer à l’économie nationale, en payant les impôts et taxes.