• ven. Avr 19th, 2024

Les partenaires au développement appelés à revoir à la hausse les financements alloués au secteur eau potable et assainissement de base

ByAdministrateur

Août 15, 2023

GITEGA, 11 août (ABP) – Le Ministre  de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, Ir Ibrahim Uwizeye, a procédé le jeudi 10 août 2023, à la clôture d’une réunion, de trois jours,  de coordination des intervenants dans le secteur eau potable et assainissement de base,   qui s’est tenue à Gitega (centre du pays).

Dans son discours, le ministre Uwizeye a fait savoir que les réflexions menées, durant cet atelier, sur les défis qui hantent ce secteur et les solutions proposées vont sans nul doute aider ce ministère à franchir un autre pas dans le développement du secteur de l’eau potable et de l’assainissement de base. Les solutions proposées permettront au ministère d’avancer vers la couverture universelle préconisée, dans ce secteur, par le plan national de développement (PND) 2018-2027, a-t-il noté.

Il a signalé que l’insuffisance des financements, pour l’acquisition de nouvelles infrastructures et la pérennisation des infrastructures déjà construites, sont des défis majeurs pour atteindre les objectifs. C’est pourquoi, il a interpellé ses partenaires pour revoir à la hausse les financements alloués à ce secteur. Il a également interpellé les responsables des établissements scolaires et sanitaires pour le mode de gestion efficace des infrastructures Wash.

Le ministre Uwizeye a saisi cette occasion pour remercier l’UNICEF et l’Union Européenne qui ne cessent d’accompagner le gouvernement du Burundi dans ses efforts de développement du secteur WASH à travers le soutien des programmes élaborés par le ministère en charge de l’hydraulique.

Au nom des partenaires au développement du secteur eau, assainissement et hygiène WASH, le représentant de l’UNICEF au Burundi, M. Ousseini Maigana, a fait savoir que les partenaires au développement saluent la place accordée à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement dans le PND, en particulier la vision pour un Burundi émergent d’ici 2040 et développé en 2060 et les initiatives conjointes en cours.  Il a signalé que seul six sur 10 Burundais ont un accès basique à l’eau potable selon les résultats du programme conjoint OMS-UNICEF de suivi de l’approvisionnement en eau, assainissement et hygiène (JMP 2022).  Il a, en outre, indiqué que 46% des Burundais ont un accès basique à l’assainissement, et 6% de la population pratiquent couramment l’hygiène.

Maigana a encore une fois réitérer la disponibilité de l’ensemble des partenaires au développement de ce secteur, à soutenir le gouvernement du Burundi et à agir ensemble avec toutes les parties prenantes pour relever les impératifs de développement liés à l’eau , l’assainissement et l’hygiène au Burundi.

Signalons qu’en guise de remerciement, le ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines a octroyé des certificats d’honneur à certains partenaires au développement dudit secteur comme l’UNICEF, l’Union Européenne, la Croix rouge Burundi et l’AVEDEC.

Photo de famille des participants