• sam. Juil 13th, 2024

Célébration de la journée mondiale de l’environnement

ByAdministrateur

Sep 25, 2023

RUYIGI, 23 sept (ABP) – Le vice-président de la République du Burundi, M. Prosper  Bazombanza a rehaussé de sa présence, les cérémonies marquant la journée mondiale de l’environnement qui se sont déroulées à la colline Kazimya de la commune et province Ruyigi.

Le vice-président de la République a appelé tous les Burundais au renforcement de la résilience au changement climatique en plantant des arbres sur toutes les collines qui ne sont pas encore couverts.

Il a également  interpellé la population de Ruyigi pour la protection des espaces verts pouvant servir   de sites touristiques.

Ces cérémonies ont débuté par le traçage des courbes de niveaux autour des champs sur cette colline située sur les rives de la rivière Gisumo, en aval de la chaine de montagne de Mpungwe, autrefois tristement célèbre dans des feux de brousse répétitives et chaque année. Ça a été une occasion d’arroser des pépinières de plants d’arbres installés sur les rives de cette même rivière.

                                                                                                    Vue partielle des participants

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de Ruyigi, Mme Emerencienne Tabu a remercié le gouvernement burundais d’avoir honoré la province Ruyigi, pour accueillir ces cérémonies combien significatives surtout en ces temps où le monde se heurte aux effets néfastes du changement climatique.

Elle a fait savoir que la province Ruyigi est sur la bonne voie dans la protection de l’environnement et que plus de 100 mille plants d’arbres sont réservés à la campagne ‘‘Ewe Burundi Urambaye ’’pour le revêtement des collines de cette province, édition 2023.

Elle a déploré le comportement de certains habitants de la commune Ruyigi qui restent indifférents à la protection de l’environnement.

L’autre  discours qui a marqué les cérémonies du jour était celui du représentant du programme des Nations Unies pour le développement, M. Matthieu Ciowela, qui a représenté tous les partenaires du Burundi au développement, et surtout en matière de protection de l’environnement.

Il a surtout insisté sur le fait que la terre est un cadeau divin et que tous les habitants de la terre doivent se lever comme un seul homme pour lutter contre toute sorte de menace contre l’environnent et faire de la terre un havre de paix et de quiétude pour un meilleur avenir de toute l’humanité.

Le discours de circonstance a été prononcé par le Vice-Président de la République, qui a rappelé  le thème retenu pour cette  année, « Environnement protégé, changement climatique atténué ». Dans son messe principalement articulé sur le reboisement des collines et la lutte contre les feux de brousse, cette autorité a indiqué qu’il était plus que temps que les Burundais en général et les habitants de la province Ruyigi en particulier renforcent leur résilience face au changement climatique et à ses conséquences.

En effet, a-t-il souligné, si les humains protègent l’ensemble de la faune et de la flore, l’environnement offre à son tour des conditions viables et fiables pour l’humanité toute entière.

Prenant l’exemple d’une chute d’eau, communément appelé Agasumo ka Ruyigi, surélevé à plus d’une trentaine de mètres, avec des vertus curatives, comme l’indique les habitants de cette localité, et  qui était juste en vue, à 200 m du site où a été prononcé tous ces discours,  le Vice-Président de la République a également  appelé les habitants de Ruyigi à un esprit entreprenant dans le domaine du tourisme, précisant que ce domaine constitue une aubaine pour l’avenir.