• dim. Mai 19th, 2024

Réunion de sensibilisation sur la campagne de distribution des médicaments contre l’onchocercose

ByAdministrateur

Oct 19, 2023

RUTANA, 12 oct (ABP) – Le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, à travers son projet de traitement par l’ivermectine sous directives communautaire (TIDC), a organisé mercredi le 11 octobre 2023, une réunion de sensibilisation à l’intention des responsables de la santé et des administratifs des différentes communes de la province de Rutana et ceux de la commune Kayogoro de la province de Makamba, sur la campagne de cinq jours de distribution des médicaments contre l’onchocercose, qui débutera le 19 octobre 2023.

Au cours de cette campagne, la population des zones cibles dans la région Est à savoir cinq communes de la province de Rutana : Giharo, Bukemba, Gitanga, Rutana, Mpinga-Kayove et la commune Kayogoro de la province de Makamba, âgée à partir de cinq ans recevra du mectizan pour combattre l’onchocercose, mais aussi, ils bénéficieront des doses d’albendazole, afin de traiter certaines des maladies souvent négligées « dans notre pays » comme la bilharziose, a signalé M. Anaclet Nivyayo le coordinateur dudit projet dans la zone susmentionnée.

                                                                                       vue partielle des participants

M. Nivyayo a déploré que la majorité des habitants des zones peu évoluées refusent ce traitement qui n’est distribué qu’une fois l’année gratuitement, pour des raisons non encore identifiées. Il a tenu à rappeler que l’Etat donne ces médicaments à la population pour leur bien, et leur a appelé à accepter d’en prendre à partir de cette année.

Quant au chef de cabinet du gouverneur de la province de Rutana, Mme Belyne Nahimana, elle a salué ces actions du ministère de la santé, qui octroi gratuitement des médicaments contre les maladies négligées. Elle a fait un appel à ce que des défis comme celui des agents de la santé communautaire qui font ce travail sans rémunération, soient résolus.

M. Nivyayo a appelé la population concernée par cette campagne à y répondre massivement, et pour les agents de la santé qui vont faciliter ces activités, il leur a appelé à y mettre du courage, afin que toute la population cible puisse en bénéficier.