• mar. Avr 16th, 2024

Le Burundi profitera beaucoup de son adhésion à la ZLECAF

ByAdministrateur

Nov 6, 2023

KAYANZA, 30 oct (ABP) – L’Agence de développement du Burundi (ADB), en partenariat avec le Centre for Development and Entreprises Great Lakes (CDE), a organisé, la semaine dernière, un atelier d’information et de vulgarisation de l’accord sur la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF).

Cet atelier a vu la présence des autorités administratives, des représentants de la police et de l’office burundais des recettes, des responsables des associations et collectifs des femmes, des responsables des commerçants et des entrepreneurs de Kayanza, et bien d’autres acteurs pour le développement, a-t-on appris sur place.

Au cours de cet atelier, M. Aimable Manirakiza, travaillant pour le Centre for Development and Entreprises Great Lakes (CDE), a fait savoir que l’adhésion du Burundi au niveau de cette zone est extrêmement importante dans le sens qu’elle permettra la croissance économique, la réduction du chômage ainsi que le développement qui s’adapte à l’agenda de l’Union Africaine. Cet agenda montre que d’ici 2063, l’Afrique sera un continent développé.

Pour lui, le Burundi ne compte qu’un marché de 12 millions d’individus mais avec cette adhésion à la ZLECAF, il y aura d’autres investisseurs tant étrangers que locaux. Cette adhésion permettra ainsi aux investisseurs locaux d’envahir un vaste marché africain composé de plus d’un milliard d’individus. Il se dit confiant que cela permettra la promotion du commerce intra-africain et les politiques de lutte contre la pauvreté ainsi que la diversité des produits.

M. Manirakiza a demandé au Gouvernement burundais d’appliquer à la lettre le contenu de l’accord sur la ZLECAF, d’accroître la production surtout que le Burundi regorge un sol très fertile, de mettre en place des mesures de protectionnisme et d’accorder les chances à tous ceux qui veulent entrer en compétition.