• dim. Avr 21st, 2024

Célébration de la journée internationale d’accès universel à l’information

ByAdministrateur

Nov 17, 2023

BUJUMBURA, 8 nov (ABP) – Le ministère de la Communication, des Technologies de l’Information et des Medias a organisé, mardi, le 7 novembre 2023, à Bujumbura, les cérémonies de la célébration de la Journée internationale d’accès universel à l’information.

A cette occasion, le ministre Léocadie Ndacayisaba a fait savoir que depuis 2015, la date du 28 septembre a été proclamée par l’UNESCO, Journée Internationale d’accès Universel à l’information, afin de promouvoir la liberté d’expression et de la presse ainsi qu’une information libre et fiable. Cette année, cette journée a mis l’accent sur « l’importance de l’espace en ligne pour l’accès à l’information ». Ce thème est si intéressant, a-t-elle dit, du fait que le Burundi est conscient que les réseaux sociaux inondent aujourd’hui et de façon incontournable le monde communicationnel.

Le ministre Ndacayisaba a, en outre, indiqué que cette journée va  offrir une occasion de jeter un regard rétrospectif sur l’état des lieux du droit d’accès à l’information au Burundi et de discuter sur les différentes actions à entreprendre et celle déjà entreprises par le Gouvernement du Burundi, dans la voie de promouvoir le droit d’accès universel à l’information.

« L’accès à l’information que nous célébrons aujourd’hui est un droit collectif de tous les Burundais,  un droit qui va de pair avec la bonne gouvernance et un pilier indispensable qui permet la libre circulation de l’information et qui fait progresser la promotion et la protection des droits de l’homme. », a indiqué la ministre Ndacayisaba.

Elle a estimé que la célébration de la Journée internationale de l’accès universel à l’information vient au moment où le Burundi est déjà engagé à promouvoir le droit d’accès à l’information, afin de renforcer la bonne gouvernance, la bonne gestion de l’information, la transparence et la participation des citoyens à bonne gestion des affaires publiques. Cette volonté se matérialise, selon elle par différentes étapes déjà franchies dans le processus de mise en place de la loi spécifique d’accès à l’information. Elle a évoqué, à titre d’exemple, les différentes consultations nationales des parties prenantes qui sont déjà menées par le Gouvernement du Burundi à travers le ministère en charge de la communication avec l’appui de l’UNESCO, où on est parvenu à produire le draft de la loi d’accès à l’information, lequel est à soumettre à la commission des experts pour toilettage et intégration des différentes propositions issues de toutes ces consultations.

Vue partielle des participants

Dans ce même ordre d’idée, elle a aussi évoqué des émissions publiques où les hautes autorités du pays consacrent trimestriellement ou semestriellement plus de 6 heures à répondre aux questions des journalistes et du public.

Pour sa part le délégué de l’UNESCO au Burundi est, quant à lui, revenu sur le thème retenu pour la célébration  cette journée édition 2023,  où il a fait savoir que l’espace en ligne est de plus en plus l’endroit où les individus recherchent et partagent des informations. Par conséquent, a-t-il fait remarquer l’accès à l’internet jouent un rôle clé pour accès universel à l’information. Et de préciser que lorsque l’accès des personnes à l’internet est faible, interrompu ou restreint, cela peut gravement restreindre leur capacité à exercer leur droit, y compris  celui d’accéder à l’information et à s’engager dans le processus démocratique et le processus de développement.

La célébration de cette journée au Burundi, a-t-il ajouté, témoigne de l’engagement très apprécié des autorités burundaises à accroitre l’accès des populations à l’information sous toutes ses formes. Il a promis que l’UNISCO ne ménagera aucun effort pour accompagner  le Burundi à permettre l’accès à l’information de sa population, tout en invitant tous les partenaires techniques et financiers  à faire de même.