• mar. Avr 23rd, 2024

Lancement de la plateforme de collecte des données et d’enregistrement en lignes des Burundais qualifiés en TIC

ByAdministrateur

Nov 17, 2023

BUJUMBURA, 11 nov (ABP) – Le ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, Mme Léocadie Ndacayisaba a tenu vendredi le 10 novembre 2023, une conférence de lancement de la plateforme de collecte des données relatives à la connectivité internet, des matériels informatiques et d’applications existantes dans tous les ministères et sur le formulaire d’enregistrement en ligne des Burundais qualifiés et/ou certifiés dans le secteur des TIC.

La plateforme de collecte des données et le formulaire d’enregistrement ont été mis en place par le Secrétariat Exécutif des Technologies de l’Information et de la Communication (SETIC) au sein de ce ministère.

vue partielle des participants

Procédant au lancement, Mme le ministre en charge des TIC, a relevé que le gouvernement burundais reconnaît la digitalisation des services publics à sa juste valeur : un impératif pour accélérer la croissance économique. Dans cette optique, le Gouvernement a ainsi adopté un plan directeur de digitalisation des services publics qui va s’étendre sur 10 ans.

Le répertoire des Burundais (vivants au pays ou à l’étranger), qualifiés en matière des TIC, vise à favoriser les progrès numériques du Burundi en mettant à contribution leurs compétences et expertises, a expliqué Mme Ndacayisaba.

Par rapport à l’état d’avancement en matière de digitalisation des services publics, elle a indiqué qu’une évaluation des services publics a été faite et un plan d’action a été élaboré.

Des priorités ont été aussi fixées en matière de digitalisation. Les domaines qui seront prioritaires, tels qu’énoncés par Mme le ministre concernent : les finances publiques pour une bonne traçabilité, la gestion des ressources de la fonction publique pour éviter des tricheries (double salaire pour un même fonctionnaire…), et une identité numérique pour éviter les tricheries d’avoir plusieurs identités différentes ou plusieurs cartes d’identités reçues dans plusieurs localités.

Par rapport aux assignations de l’unité technique de digitalisation qui a été recommandée par le Conseil des Ministres, Mme Ndacayisaba a précisé que c’est une équipe de coordination qui sera mise en place à partir des profils de la base des données des Burundais qualifiés ou certifiés dans le domaine des TIC. Ces derniers vont travailler avec les points focaux des différents ministères. C’est au moment où chaque ministère a déjà fourni son plan de digitalisation.

Les participants ont suggéré la nécessité des formations en matière de digitalisation. Sur ce, le ministre Ndacayisaba a fait savoir que ces formations sont prévues à l’endroit des concepteurs, des exploitants et même des consommateurs des données. Elle a interpellé les techniciens, avec tous les profils,  à se faire inscrire tout en faisant remarquer que leurs compétences sont les bienvenus.

Le formulaire d’enregistrement pour ces derniers étant à retrouver sur le site web du SETIC : https: //setic.gov.bi/enquête/.

Il est à noter que ce lancement de la plateforme de collecte des données relatives à la connectivité internet, des matériels informatiques et d’applications existantes dans tous les ministères et sur le formulaire d’enregistrement en ligne des Burundais qualifiés et/ou certifiés dans le secteur des TIC a vu la participation des points focaux issus de différents services publics.