• lun. Avr 15th, 2024

Les hommes adhèrent, petit à petit, à la contraception

ByAdministrateur

Nov 17, 2023

CIBITOKE, 7 nov (ABP) – Malgré que le taux d’adhésion à la planification familiale (PF) encore insuffisant, en province sanitaire de Cibitoke, petit à petit des hommes font recours à la stérilisation masculine (vasectomie), a déclaré le médecin provincial, Dr. Jean Claude Habiyaremye.

Au cours d’une réunion organisée, la semaine dernière, par le Bureau provincial de la santé (BPS) à Cibitoke, en collaboration avec l’association Twitezimbere, le médecin provincial a révélé que de janvier jusqu’en août 2023, 86 hommes ont adhéré à cette méthode de contraception permanente, dite stérilisation masculine, dans toute la province.

En effet, selon ce responsable, au mois de janvier 2023, sa province sanitaire a accueilli deux hommes pour la vasectomie. En février, huit hommes ont été enregistrés, pour faire volontairement cette opération chirurgicale, dans toute la province. En mars, un seul cas a été enregistré tandis qu’en avril 2023, quatre hommes ont fait la vasectomie.

Au mois de mai 2023, deux cas ont été également enregistrés sur la même liste, d’après le médecin provincial, qui a signalé aussi cinq cas de vasectomie pour juin 2023. En outre, avec l’appui de la sensibilisation de la part de l’ONG ABUBEF, au total 57 hommes de toute la province, ont fait cette opération de stérilisation masculine, que le médecin provincial estime sans danger et sans effets secondaires. Au mois d’août 2023, l’effectif des hommes qui ont fait ladite opération sont arrivés à sept, a ajouté le médecin provincial, Dr. Habiyaremye.

A noter aussi qu’elle peut être réalisée chez les hommes comme chez les femmes.