• lun. Juin 24th, 2024

Les outils diplomatiques, une meilleure voie pour trouver des solutions pacifiques aux défis sécuritaires

ByAdministrateur

Nov 17, 2023

BUJUMBURA, 17 nov (ABP) – En visite de travail au Burundi, mercredi le 15 novembre 2023, le président de la République fédérale de Somalie, Hassan Sheikh Mohamud, a tenu une réunion bilatérale avec son homologue burundais Evariste Ndayishimiye.

Au cours de cette réunion, les deux chefs d’Etat ont  échangé sur divers points de la situation régionale et internationale d’intérêt  commun, celle liée aux problèmes de la RD Congo et du Soudan.

Les deux parties ont également  souligné qu’il était  important que la communauté internationale soutienne pleinement   les efforts régionaux actuels visant à trouver une solution  politique globale à la crise  de la RD Congo dans la cadre du Nairobi  et de Luanda, apprend-on du communiqué conjoint sorti  après cette réunion.

                                                                                      La délégation burundaise

En ce qui concerne  le Soudan, les deux leaders ont souligné la nécessité urgente  de cesser immédiatement le feu  pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire et trouver  une solution durable au conflit soudanais par le dialogue et la coopération.

Au niveau international, les deux chefs d’Etat ont exprimé leur profonde préoccupation face à la situation sécuritaire dans le monde, marquée par  la prolifération des conflits directs entre les Etats et guerres par procuration dans plusieurs régions.

Ils en ont  profité pour appeler tous les pays concernés à utiliser les outils diplomatiques tels que le dialogue, les négociations et la coopération pour trouver des solutions pacifiques aux défis sécuritaires  auxquels le monde est confronté en ce moment très difficile, précise le même communiqué.

Les deux chefs d’Etat ont en outre réaffirmé la nécessité de respecter la charte des Nations unies, le droit international et les instruments juridiques pertinents dans la gestion des conflits actuels dans le monde et le rejet du recours unilatéral à la force pour relever les défis mondiaux communs.

Toute somme, les deux chefs d’Etat n’ont pas manqué de lancer un appel à toutes les parties aux conflits en cours dans le monde, pour qu’elles cessent immédiatement le feu afin de sauver des vies humaines innocentes qui n’ont rien à voir avec les causes de longue liste de conflits qui sapent les efforts de développement dans le monde.

A la fin de sa visite, le président  de la République fédérale de Somalie a exprimé sa gratitude  et son appréciation à son homologue burundais Evariste Ndayishimiye, pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qui lui ont été réservés