• lun. Fév 26th, 2024

Procès de flagrance contre un cas de viol d’une mineure de 12 ans

ByAdministrateur

Déc 1, 2023

CIBITOKE, 29 nov (ABP) – Une réclusion ferme de 30 ans, et une amende de cinq millions de Francs burundais comme dommage et intérêt envers la victime, c’est le verdict  du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Cibitoke, de mardi, le 28 novembre 2023, contre le nommé David Barampama, un enseignant âgé de 40 ans, et habitant de la colline Nyabungere, en commune Mabayi.

Au cours dudit procès sous procédure de flagrance, David Barampama a été condamné pour deux chefs d’accusations, dont le viol contre une mineure de 12 ans, il y a une semaine, et la traite d’un être humain, punissable par l’article 246 du code pénal burundais. Le père de cette orpheline de mère a salué la décision du tribunal contre ce violeur, qu’il a accusé de récidiviste.

La Fédération Nationale des Associations engagées dans le Domaine de l’Enfance au Burundi (FENADEB) par le biais de son porte-parole, Ferdinand Simbaruhije, a manifesté le même sentiment de satisfaction pour la sanction du tribunal contre le violeur. Il a aussi apprécié positivement  le déroulement du procès, suite au temps suffisant accordé à chaque partie et à leurs avocats.

Signalons que c’est la Fédération Nationale des Associations engagées dans le Domaine de l’Enfance au Burundi (FENADEB) qui a assisté la victime, en mettant  à sa disposition un avocat.