• sam. Mar 2nd, 2024

Appel à la population à répondre aisément à toutes les questions des agents cartographes

ByAdministrateur

Déc 2, 2023

BUJUMBURA, 1er déc (ABP) – Le Bureau Central du Recensement (BCR), en collaboration avec le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), a organisé du 20 novembre au 6 décembre 2023, une formation à l’endroit des cartographes et chefs d’équipe dans le cadre de la réalisation de la cartographie principale du Recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage (RGPHAE) au Burundi.

Lors d’une visite effectuée le 1er décembre 2023 au lieu de formation pour s’enquérir du déroulement de cette formation, le directeur général de la BCR, Nicolas Ndayishimiye a indiqué que cette formation est axée sur les outils de collecte des données cartographiques du RGPHAE.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, ces  travaux de la cartographie, ainsi que les principaux travaux de dénombrement, se feront de manière numérique à l’aide de tablettes, un pas déjà franchi, contrairement à ce que l’on faisait sur papier.

Ces tablettes serviront à réaliser des cartes administratives basées sur les quartiers et les collines de recensement, a-t-il précisé. On va également prendre les coordonnées géo-référencées des infrastructures d’appui au développement dont les ménages, les écoles, les établissements de santé, les hangars de stockage, les hôtels… et toutes autres infrastructures, qu’elles soient publiques ou privées, qui participent au développement du pays.

Réitérant ses propos, M. Ndayishimiye a également indiqué qu’à l’issue de ce travail de cartographie, on va  identifier sur une carte X, toutes les infrastructures dont dispose chaque colline du pays.

Verdict, le directeur général du BCR, a profité de cette occasion pour appeler l’ensemble de la population du Burundi à accueillir chaleureusement ces agents cartographes et à répondre facilement à toutes les questions qu’ils se poseront pour la réussite de l’opération du RGPHAE.

D’après M. Ndayishimiye, cette opération est souveraine et fournira des indicateurs qui nous conduiront vers « le Burundi émergent en 2040, le pays développé en 2060 », a-t-il expliqué. Il est à noter que 603 candidats suivent cette formation.