• ven. Avr 19th, 2024

Le chef de l’Etat appelle les leaders et les jeunes à être fiers de l’étape franchie dans le développement

ByAdministrateur

Jan 5, 2024

 CANKUZO, 28 déc (ABP) – Le chef de l’Etat burundais, M. Evariste Ndayishimiye, appelle à être fiers de leurs réalisations, a appris l’ABP, au troisième jour de la prière d’action de grâce de fin d’année 2023 dans les enseignements qu’il a dispensés à leur endroit.

Le président Ndayishimiye a fait savoir que le développement du pays a été, dans le passé, handicapé par la paresse et le vol.

Selon lui, l’homme paresseux se plaint toujours et a peur de la pauvreté. Il a, de plus, envie des biens d’autrui sans penser à chercher les siens. Il ne sait même pas où il peut trouver du capital, a poursuivi le président.

Il a évoqué le cas des jeunes diplômés qui se disent encore chômeurs alors que les occupations sont nombreuses, et certains parents qui inculquent l’esprit de pauvreté à leurs enfants. Il les a tous exhortés à se réveiller.

Pour se développer, il faut se créer des emplois, a précisé le chef de l’Etat. « Si vous travaillez fort, vous serez riches d’ici 5 ans, et la vision du Burundi émergeant en 2040 sera sans doute atteinte ».

Il a encouragé la commune Mukike en province Bujumbura et Mishiha en province Cankuzo pour avoir connu des avancées remarquables dans le développement et les jeunes qui s’investissent dans le développement. Il a donné l’exemple d’un jeune qui avait la vision d’acheter des instruments musicaux pour être chanteur et qui s’est résolu à travailler dans un salon de coiffure. Le président Ndayishimiye a appelé les participants à être fiers de l’étape franchie dans le développement et à toujours viser le meilleur, sans oublier de vanter la bonne image du pays. La sensibilisation doit commencer au niveau des ménages, a souligné le chef de l’Etat.

Vue partielle des participants à la rencontre avec le chef de l’Etat