• mar. Avr 23rd, 2024

Appel aux jeunes d’utiliser leurs téléphones portables pour améliorer leurs connaissances entrepreneuriales

ByAdministrateur

Jan 9, 2024

BUJUMBURA, 8 jan (ABP) – Les jeunes entrepreneurs  doivent utiliser leurs téléphones portables pour améliorer leurs connaissances,  au lieu de les utiliser pour regarder des choses sans valeurs, a indiqué Mlle Ineza Neilla Confiance, fondatrice de l’entreprise  »Neilla Candles  », lors d’une interview accordée à l’ABP, vendredi,  le 5 janvier 2024, au siège de son entreprise, basée en zone Kamenge ,  commune Ntahangwa, en Mairie de Bujumbura.

Après avoir terminé ses études à l’Université Lumière dans la faculté de nutrition en 2022, Mlle Ineza a pris la décision de prendre son téléphone portable comme une école pour voir comment les autres jeunes entrepreneurs  se développent dans le domaine entrepreneurial.

A cet effet, elle a fait une formation de six mois sur l’internet pour apprendre comment on fabrique les bougies de couleurs différentes.

Après cette formation, Mlle Ineza a décidé de mettre en pratique ce qu’elle a appris, en  mettant en place l’entreprise « Neilla Candles ».  Actuellement, elle a pu également former deux jeunes filles.

Elle a précisé qu’il existe une différence entre les bougies qui se trouvent dans les boutiques, car les bougies de l’entreprise ‘’Neilla Candles’ ’sont fabriquées en cire d’abeille et d’huile de soja, et du parfum qui chasse les mouches et les moustiques.

Mlle Ineza a, par ailleurs fait savoir que son entreprise fabrique des bougies de  couleurs différentes rouge, jaune et verte, selon les commandes des clients.

En outre, a-t-elle signalé, l’entreprise « Neilla Candles » fabrique trois sortes de bougies à savoir les bougies de petites tailles qui  coûtent 1500 FBu, celles moyennes à 3500 FBu et grandes bougies qui coûtent  6000 FBu. Les petites et grandes bougies  sont utilisées à l’église catholique et dans les fêtes d’anniversaire  sou forme de  décoration.

Lors de cet entretien, Mlle Ineza  a précisé qu’elle a fourni beaucoup des efforts pour que son entreprise soit encore fonctionnelle,  expliquant  que le  programme d’Autonomisation Economique et d’Emploi des Jeunes (PAEEJ), a appuyé son entreprise en facilitant l’accès auprès de la Banque d’Investissement des Jeunes (BIJE) et à participer dans les concours organisés par le programme du PNUD au Burundi.  Selon Mlle Ineza, la participation de l’entreprise « Neilla Candles »  au concours organisé par le PNUD l’année dernière,  lui a permis  d’être  parmi les dix candidats qui ont reçu  un prix de 10 millions de soutien.

« Ce métier est la solution non seulement pour elle de sortir de la pauvreté, mais également pour les jeunes chômeurs, surtout les jeunes filles  d’avoir l’emploi car, mon rêve est de soutenir les jeunes filles d’avoir l’emploi », a souligné Mlle Ineza.

A cette occasion Mlle Ineza a appelé les jeunes à ne pas travailler pour ceux qui les éloignent de l’avenir, mais pour ceux qui les aident à acquérir des compétences nécessaires pour leur développement.  Elle a également appelé les jeunes à utiliser internet à bon escient.

Elle a  aussi interpellé  les jeunes à ne pas attendre d’être embauchés mais, de créer leurs emplois ou à former les coopératives  ou entreprises en vue de partager leurs idées et de soutenir le développement du pays.