• mar. Avr 23rd, 2024

Vers la mise en place d’une Maison de la Culture au Burundi

ByAdministrateur

Jan 9, 2024

GITEGA, 5 jan (ABP) – Le ministère des Affaires de la Communauté est-africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a organisé, du 4 au 5 Janvier 2024 ,  à Gitega (centre du pays), une retraite de deux jours à l’endroit des cadres issus des institutions publiques impliquées dans la mise en place de la Maison de la Culture qui sera érigée dans la zone Kabanga  en  commune Giheta , province Gitega.

C’était dans le cadre de voir ensemble le processus de délocalisation des occupants du terrain où seront construites différentes infrastructures qui abriteront les locaux.

Le secrétaire permanent ai, M. Rémy Barampama qui a ouvert cette retraite, a rappelé que la maison de la culture qui sera bientôt construite a pour mission de revaloriser la culture burundaise, dont les valeurs s’effritent progressivement.

Le président de la commission chargée de la mise en place de cette maison, M. Gaëtan Ndayikrngurukiye, dans son exposé, sur le cadre légal de cette maison a rappelé que cette dernière a été mise en place par le gouvernement du Burundi, via le décret n°100/ 235 du 02 décembre 2017, il y a 6 ans. Il a également signalé que la maison de la culture pourra également mettre en place des branches à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, en cas de besoin.

Ndayikrngurukiye a également signalé que ce centre culturel contribuera beaucoup dans le développement du pays, tenant compte qu’il sera composé de plusieurs bâtiments qui offriront des services couvrant tous les aspects du patrimoine culturel national, immatériel et matériel, notamment linguistiques, archivistiques, folkloriques, etc. Parmi ces bâtiments figurera celui en charge du tambour.

Après avoir suivi tous les exposés, certains participants n’ont pas été satisfaits des réalisations tenant compte de la période déjà écoulée.

Jean Ndayitwayeko, directeur de la population au ministère en charge de l’intérieur a voulu savoir si cet échec a été dû aux occupants du terrain ou au manque de moyens.

Comme réponse, M. Ndayikengurukiye, a indiqué que sa commission n’a pas trainé le pas tenant compte que ses membres continuent à vaquer à leurs  activités quotidiennes dans leurs ministères d’origine.  Il a en outre signalé que le décret mettant en place cette maison a été signé en décembre 2017, mais que sa ligne budgétaire a été mise en place dans le budget de l’an 2020-2021, trois ans après.  Il a indiqué qu’ils ont déjà terminé le  comptage des indemnisations, mais qu’on attend l’exécution.

Partant des réponses données sur différentes questions adressées à la commission, les participants ont proposé à cette commission de faire des voyages d’études dans différents pays qui sont parvenus à réussir un tel projet, afin d’avoir des connaissances pour accélérer les travaux. Les participants leur ont suggéré, par ailleurs, d’actualiser les données afin d’avoir un devis réel qui pourra être budgétisé dans le budget de 2024-2025. A noter que la Maison de la Culture sera érigée sur un  terrain de 44 ha.

Vue de la maquette de la Maison de la Culture