• lun. Avr 15th, 2024

Destruction du chanvre et des boissons saisis et vente aux enchères d’autres objets saisis

ByAdministrateur

Jan 23, 2024

KAYANZA, 19 jan (ABP) – La commission en charge de la gestion des saisies en province Kayanza (nord du Burundi) a procédé, dans l’après-midi du jeudi 18 janvier,  à la destruction de 275,5 kg de chanvre et des boissons alcoolisées périmées et celles dépassant 40% du degré d’alcool, saisis lors des opérations menées par les forces de l’ordre. Par la même occasion, des vêtements, des chaussures et des fertilisants, qui allaient faire l’objet de vente illicite, ont été saisis et vendus aux enchères, a-t-on appris sur place.

Cette activité de destruction du chanvre, qui a été saisi à plusieurs reprises dans différentes localités de la province Kayanza, a eu lieu dans les enceintes du commissariat provincial de la police de Kayanza, en présence du procureur de la République à Kayanza, du président du tribunal de Grande instance, du commissaire provincial de la police, du responsable provincial en charge du Service de renseignements, du représentant provincial de l’Office burundais pour la protection de l’environnement, du commissaire provincial en charge de la Protection civile, ainsi que des responsables administratifs.

                                                                     Destruction du chanvre et des boissons saisis

A cette occasion, 40 litres d’essence ont été utilisés pour détruire 275,5kg de chanvre saisi. Par cette même occasion, des boissons dont la date de péremption a expiré et celles emballées dans des bouteilles de moins de 750 ml alors que leur degré d’alcool dépasse 40% ont été déversées et détruites, tandis que d’autres objets saisis ont été vendus aux enchères.

A titre illustratif, les boissons déversées et détruites sont composées de boissons communément appelées Whisky machozi, Karibu, Super rafiki, Leffe, Coca cola original taste, Polo, Kick, Vodas, Jambo liqueur ainsi que de l’eau minérale. Pendant ce même temps, trois ballots de

friperies, 36 pagnes, 2 cartons de levures, 36 paires de chaussures pour enfants, 228 kg de Fertilisants organo-mineraux de type « Imbura » et « Totahaza » ont été vendus aux enchères à un coût total de 1.891.300 FBu. Cette somme d’argent sera versée sur le compte du trésor public lui destiné, selon le procureur de la République à Kayanza, M. Isaac Ningabira.