• mar. Avr 16th, 2024

Les représentants des partis politiques appelés à lutter contre la manipulation des jeunes

ByAdministrateur

Fév 5, 2024

BUJUMBURA, 31 jan (ABP) – L’organisation Centre d’appui aux initiatives locales de développement et d’assistance aux personnes vulnérables (CIDEP), en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, a organisé mercredi le 31 janvier, à l’hôtel Royal Palace, un atelier regroupant les représentants des partis politiques agréés au Burundi pour les inciter à être proches de leurs membres en vue de réduire les risques de manipulation des jeunes et des violences électorales « .

Le directeur exécutif du CIDEP, M. Aimable Nzoyisenga, a indiqué que le CIDEP est à l’œuvre depuis 12 ans et bénéficie de l’appui financier de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas. Il a fait savoir qu’après cet atelier organisé au niveau national, d’autres ateliers ciblant les jeunes affiliés aux partis politiques seront organisés dans les 5 nouvelles provinces pour échanger avec eux sur les attitudes à adopter pendant la période préélectorale, celle des élections et même après les élections.

Pour sa part, le représentant du ministre en charge de l’Intérieur, M. Désiré Nitunga, a remercié l’ambassade des Pays-Bas au Burundi qui appuie ce centre à travers l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite. C’est un projet, a-t-il souligné, qui vise le renforcement des capacités des partis politiques agréés au Burundi par la création des espaces des dialogue sûrs et fiables entre les acteurs politiques sur la prise en compte des jeunes dans les organes de prise de décisions au sein des partis politiques.

  1. Nitunga a encouragé le CIDEP pour ses actions menées dans le pays en général et pour le renforcement des capacités des jeunes des partis politiques en particulier en vue de réduire le risque de manipulation et prévenir d’éventuelles violences électorales.