• lun. Avr 15th, 2024

Lancement du programme Moonshop en faveur de 40.000 jeunes et femmes entrepreneurs

ByAdministrateur

Fév 26, 2024

BUJUMBURA, 21 fév (ABP) – Le ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ont organisé le 20 février 2024, un dialogue à l’endroit des jeunes innovateurs, entrepreneurs et les étudiants de l’Université du Burundi sous le thème, « L’innovation et l’entrepreneuriat des jeunes moteurs de la transformation et du développement pour atteindre les Objectif du Développement Durable ».

C’était aussi une occasion de lancer un nouveau programme dénommé « Moonshoot », en faveur de 40 000 jeunes et femmes entrepreneurs du Burundi financé par le PNUD à exécuter en partenariat avec la banque d’investissement pour le développement des femmes (BIDF), la banque d’investissement des jeunes (BIJE) et le PAEEJ.

Vue partielle de jeunes entrepreneurs

Ce dialogue a vu la participation de Mme Ahunna Eziakonwa, le sous-secrétaire général Administratrice assistante et directrice du bureau régionale pour l’Afrique du PNUD et Mme Marie Chantal Nijimbere, le ministre du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme.

Mme Nijimbere a indiqué, dans son allocution, que la culture entrepreneuriale et innovatrice est en train d’évoluer dans le pays. C’est par là qu’elle a interpelé les jeunes et les femmes innovateurs de continuer à innover des nouveaux projets afin d’augmenter la production et avoir accès au crédit au sein de la BIJE et la BIDF. Elle a saisi l’occasion pour remercier le PNUD pour leur soutien dans le domaine entrepreneurial, tout en soulignant que le programme « Moonshoot » va contribuer à la réduction de la pauvreté et aider les jeunes innovateurs du Burundi à améliorer leurs connaissances dans leurs projets.

Prenant la parole, Mme Eziokonwa a rappelé que le PNUD soutient les jeunes entrepreneurs dans le but de résoudre les problèmes que font face les jeunes entrepreneurs et qui freinent le développement des jeunes. Elle a, elle aussi, appelé les jeunes innovateurs de continuer leurs esprits d’innovation et de créativité, précisant que ce nouveau programme du PNUD sera chargé de soutenir et d’encourager les jeunes innovateurs dans la réalisation de leurs rêves.

Elle a également recommandé aux jeunes ayant participé dans ce dialogue de continuer à utiliser correctement le soutien d’accompagnement technique et financier de la part du PNUD qui leur a été donné dans le but de faire de grands pas dans le domaine de l’entrepreneuriat.   Elle les a conseillés de travailler beaucoup afin de présenter quelque chose très appréciable dans l’avenir. Et d’appeler ces jeunes et femmes de continuer à soutenir le domaine de l’entrepreneuriat car, c’est quelque chose sur lequel il faut capitaliser.

Les jeunes et les femmes participants ont exhorté au PNUD de créer le dialogue avec les autres jeunes entrepreneurs africains dans le but d’échanger et d’améliorer leurs connaissances. Ils ont également demandé au PNUD de continuer à suivre leurs projets pour qu’ils puissent avoir des marchés d’écoulement de leurs produits transformés.

Il est à signalé que Mme Ahunna Eziakonwa est en visite officielle de cinq jours au Burundi depuis le 19 février 2024, pour une mission de rencontrer les différentes catégories des Burundais pour discuter sur les sujets relatifs au développement.