• sam. Avr 20th, 2024

Clôture de la session parlementaire ordinaire de décembre 2023

ByAdministrateur

Mar 1, 2024

GITEGA, 1er mars (ABP)- L’analyse et l’adoption de 8 projets de loi, l’approbation des nominations des membres de la commission électorale nationale indépendante et les questions orales à 7 ministres, telles sont les points qui ont été abordés par les sénateurs au cours de la séance de jeudi 29 février 2024. C’était à l’occasion de la clôture la session parlementaire ordinaire de décembre 2023.

Ces points ont été présentés par le président du sénat, M.  Emmanuel Sinzohagera, a-t-on appris sur place

Parmi les projets de loi analysés figure celui portant révision de la loi No1/ 16 du 28 juin 2023 portant fixation du budget général de l’Etat pour l’exercice 2023-2024.

                                                                                           Vue partielle des invités

M. Sinzohagera a par ailleurs indiqué que le sénat burundais a aussi préparé un plan stratégique des activités prévues à partir de l’an 2023 jusqu’en 2027, ajoutant que ce plan a été présenté aux partenaires techniques et financiers du Burundi en date du 27 février 2024. Le président du sénat a en outre fait remarquer les descentes effectuées récemment par les membres du bureau du sénat à l’intérieur du pays ont donné aux membres du bureau l’occasion de s’entretenir avec la population et partant, de leur prodiguer des conseils. La sauvegarde de la paix et la sécurité, l’éducation des enfants, l’assiduité au travail, la limitation des naissances, la conservation des récoltes, la protection de l’environnement, le regroupement dans des associations ou coopératives, la lutte contre la corruption et le paiement des impôts et taxes ont été au menu des entretiens des sénateurs avec la population.

S’exprimant sur la période des vacances parlementaires, M. Sinzohagera a fait savoir que les sénateurs vont être auprès de la population en participant aux travaux de développement communautaire. Ils vont également suivre de près les préoccupations de la population, le contrôle de la mise en application des lois votées et la sensibilisation de la population sur l’augmentation de la production et la préservation de la paix.

Le président du sénat burundais a, pour terminer condamner avec énergie, l’attaque qui a été perpétrée par une bande de terroristes ayant emporté des vies humaines, le 25 février 2024, à Buringa, en commune Gihanga de la province Bubanza (ouest du pays).