• lun. Avr 22nd, 2024

Validation du schéma directeur de l’urbanisation et d’aménagement de la ville de Rumonge

ByAdministrateur

Mar 5, 2024

RUMONGE, 2 mars (ABP) – Le ministère des infrastructures, de l’équipement et des logements sociaux a organisé, jeudi au chef-lieu lieu de la province Rumonge (sud-ouest), un atelier de restitution et de validation du schéma directeur de l’urbanisation et d’aménagement de la ville de Rumonge.

Dans son discours, le ministre ayant les infrastructures dans ses attributions, M. Dieudonné Dukundane a indiqué que la ville de Rumonge présente des potentialités pour se développer.

Selon lui, elle est riveraine du lac Tanganyika, facilitant ainsi les voyages d’études dans les pays voisins pour les habitants de cette ville. Il a en effet interpellé la population de la province Rumonge en général et les habitants de la ville de Rumonge en particulier de s’approprier le projet d’urbanisation et d’aménagement de cette ville en respectant le schéma directeur projeté dans l’exécution de leurs différents projets. Selon le schéma projeté, d’ici 2060, la ville de Rumonge sera construite en deux parties essentielles. L’une comportera des infrastructures publiques comme des voiries, les équipements marchands et administratifs ainsi que la zone industrielle. Selon le même schéma, les équipements administratifs seront placés sur la colline Kanyenkoko tandis que la zone industrielle sera orientée vers la zone Gatete, sur la colline Mutambara où est implantée l’ancienne usine Savonor. Il y a deux raisons qui ont poussé les concepteurs à situer ces usines éparpillées dans une même place comme précisé lors de la présentation. Elles sont d’abord liées au contrôle de la propreté de la ville et puis, au contrôle des activités de ces usines.

La deuxième partie sera faite par la zone habitat. Le schéma montre que cette zone sera occupée par les logements sociaux et habitats administrés. Les logements sont localisés sur les collines Mwange, Rukinga, Gihwanya et une partie de Mugomere tandis que l’habitat administré sera placé sur les collines Mwange et Mutambara.

Certains participants à cette séance ont souhaité que la ville de Rumonge soit une ville touristique car, disent-ils, elle présente pas mal de lieux touristiques comme les sites des eaux thermales et les réserves naturelles protégées. D’autres trouvent qu’il serait mieux que cette ville soit une ville de pêche, compte tenu des activités de pêche qui s’y pratiquent. En réponse à ces doléances exprimées, M. Dukundane a invité la population de la province Rumonge à travailler beaucoup pour développer tous ces secteurs. La ville de Rumonge, a-t-il ajouté, portera le nom du secteur développé.