• sam. Avr 13th, 2024

La Police appelée à travailler en faveur du bien-être de la population

ByAdministrateur

Mar 18, 2024

BUBANZA, 15 mars (ABP) – Le président de la République du Burundi, Gnl Mjr Evariste Ndayishimiye, était vendredi le 15 mars en province Bubanza (nord-ouest du Burundi) où il a rehaussé de sa présence les cérémonies d’incorporation définitive des candidats officiers de la 8ème promotion, de remise des diplômes et de prestation de serment des officiers de la 4ème promotion, ainsi que d’ouverture de l’année académique 2023-2024 à l’Institut supérieur de police (ISP) se trouvant en zone Mitakataka de la commune Bubanza, a-t-on constaté sur place.

Pour cette 4ème promotion, 99 officiers, dont neuf filles et cinq aumôniers, ont été diplômés et ont prêté serment devant le président de la République, tandis que 65 candidats officiers de la 8ème promotion, dont sept filles et quatre aumôniers, étaient concernés par l’incorporation définitive.

Selon le directeur de cet ISP, Lt-Col Pol Richard Ndayizigamiye, cet Institut possède actuellement 320 étudiants, dont 61 filles et quatre aumôniers.

Des candidats officiers de la 8ème promotion, lors de l’incorporation définitive

Certains d’entre eux font la faculté de Droit et celle des Sciences économiques et administratives sur place, d’autres étudient dans d’autres universités comme l’université du Burundi en Médecine, Sciences de l’ingénieur, Statistiques, TIC, Psychologie, IEPS, avec huit autres qui poursuivent leurs études en Russie. Lt-Col Pol Ndayizigamiye demande le soutien des hautes autorités dans l’extension des locaux de cet Institut, la réhabilitation de l’ex ENAPO, la mise en place d’une bibliothèque virtuelle, l’augmentation d’eau potable et la construction des terrains omnisports.

A ce sujet, le ministre ayant la Sécurité dans ses attributions, M. Martin Niteretse, a fait savoir que le ministère est déjà à l’œuvre quant à ces besoins de l’ISP.

Dans son allocution, le président de la République du Burundi a invité les policiers à travailler en faveur du bien-être des habitants de leurs champs d’action, en leur garantissant la sécurité, en évitant la corruption, et en collaborant avec la population et autres. Avec cette sécurité garantie, a poursuivi le président Ndayishimiye, les habitants auront la facilité de mettre en œuvre leurs projets d’auto-développement et d’augmentation de la production vers l’aboutissement de la vision du Burundi émergent en 2040 et développé en 2060.

Le président de la République leur appelle, également, à respecter et faire respecter la loi, à songer toujours au principe de nécessité, à la neutralité, à la considération de chacun dans sa situation, et à la dignité, a-t-on appris sur place.

Le ministère ayant la Sécurité dans ses attributions a octroyé un cadeau de deux vaches au chef de l’Etat, signale-t-on. A noter que cet Institut supérieur de police a déjà formé 1.537 lauréats en Baccalauréat, dont 90 filles et 16 aumôniers.