• mer. Juin 12th, 2024

Le comité provincial chargé du suivi de la distribution du carburant est appelé à vérifier si cette activité se fait dans le respect de l’ordre

ByAdministrateur

Mai 23, 2024

RUMONGE, 21 mai (ABP) – Les irrégularités qui s’observent dans la distribution du carburant ont été jugées comme élément perturbateur de la sécurité. Cela a été dit lundi, le 20 mai 2024, par le commissaire provincial de la police à Rumonge, lors d’une réunion de sécurité organisée par le gouverneur de la province Rumonge, Léonard Niyonsaba, à l’endroit des chefs de services provinciaux.

Au cours de cette réunion, le commissaire provincial de la police en province Rumonge a indiqué que la sécurité est bonne dans toute la province sauf qu’il y a des ménages sans abri dont les maisons et les champs ont été inondés suite à la montée des eaux du lac Tanganyika.

Par ailleurs, a-t-il indiqué, les irrégularités qui s’observent dans la distribution du carburant au niveau des stations perturbent la sécurité au sein de la population.

Selon lui, des cas de fraude du carburant se font observer entre les distributeurs et quelques consommateurs.

Les chefs des services provinciaux, les propriétaires des véhicules et motos de transport sont impliqués dans ces irrégularités comme l’a fait savoir le commissaire provincial de la police à Rumonge. Selon lui, le carburant qui devait être servi dans la transparence se vend sur le marché noir où un litre et demi d’essence coûte environ 26.000 FBu.

Il ressort de cette réunion que le carburant qui se vend sur le marché noir émane des consommateurs qui reçoivent des stations-service une grande quantité alors que d’autres ne reçoivent même une goutte. Ils ont ainsi demandé la transparence et la vigilance des membres du comité provincial chargé de la distribution du carburant afin d’éviter ces irrégularités qui engendrent des grognes au sein de la population et handicapent les services.

Le gouverneur de la province Rumonge a, de ce fait, demandé aux membres du comité provincial chargé de la distribution du carburant, à chaque fois s’appuyer sur l’ordre lors de la distribution du carburant. La police est appelée à aider pour faire respecter cet ordre.

En matière de lutte contre la fraude, le commissaire provincial a signalé qu’en date du 13 mai, 55 pagnes, 6 cartons de sachets et 60 paquets de tabac appelé chicata ont été saisis par la police. Le conducteur du vélo taxi qui transportait ces articles a été transmis à la justice. La police est à la poursuite du propriétaire qui a pris le large.