• mer. Juin 12th, 2024

Les élèves du Lycée Maranatha appelés se comporter de manière responsable pour préparer un avenir meilleur

ByAdministrateur

Mai 24, 2024

BUJUMBURA, le 23 mai (ABP) – L’Organisation des Premières Dames d’ Afrique au Burundi (OPDAD-Burundi) a organisé mercredi, le 22 mai 2024, une campagne de sensibilisation des jeunes élèves en milieu scolaire sur la santé sexuelle et reproductive, le VIH / Sida et la nutrition pour l’année 2023 – 2024,  à l’ endroit des élèves du Lycée Maranatha de Kivoga, en commune Mutimbuzi, province Bujumbura, a constaté l’ABP sur place.

Dans son mot de circonstance, l’ assistant du ministre de l’ Education nationale et de la Recherche scientifique ,  M. Hermenegilde Burikukiye  qui avait représenté la première dame dans cette activité, a fait savoir que ce qui a motivé l’ organisation d’ une telle campagne dans les écoles à régime d’ internat est qu’ il a été constaté des cas d’ abandons scolaires liés aux grossesses non désirées.

                                                                                      Vue partielle des élèves du Lycée Maranatha et leurs éducateurs

Il a donné l’exemple de  l’année scolaire 2021-2022, où à l’école fondamentale, sur un total de 349513 élèves de tout le pays, on a enregistré 351 cas d’abandons liés aux grossesses non désirées.

À l’école post fondamentale, sur un total de 117709 élèves de tout le pays, on a enregistré 668 cas d’abandons liés aux grossesses non désirées.

Pour l’année 2022-2023, à l’école fondamentale, sur un total de 368517 élèves de tout le pays, on a enregistré 343 cas d’abandons liés aux grossesses non désirées. À l’école post fondamentale, sur un total de 183121 élèves de tout le pays, on a enregistré 536 cas d’abandons liés aux grossesses non désirées.

Au moment où l’objectif de l’Etat est  que tout enfant en âge de scolarité fréquente l’école et termine ses études, les grossesses non désirées viennent comme obstacles à atteindre cet objectif, selon M. Burikukiye, ajoutant que  la place de la fille est à l’école et non dans la maternité.

Pour cette raison, il a demandé aux élèves du Lycée Maranatha d’éviter l’adultère qui est source de tous les maux. Parmi ces derniers, il a cité les grossesses non désirées déjà évoquées, le VIH/ Sida et d’autres maladies sexuellement transmissibles. Il  leur a, également, demandé d’éviter la consommation des drogues, de l’alcool,  l’ivresse,  les mauvais compagnons et autres comportements qui peuvent nuire à leur avenir.

Les élèves de cet établissement sont aussi invités à être des visionnaires, à éviter la paresse, être assidu au travail pour bien préparer leur avenir. Ils doivent écouter et suivre les conseils de leurs parents et ceux de leurs éducateurs en milieu scolaire.

Les parents sont invités à réserver un œil vigilant sur l’éducation de leurs enfants.

Après, ces conseils,  les élèves ont suivi une séance  sur la lutte contre le Sida, la santé sexuelle et reproductive et les bonnes pratiques nutritionnelles adaptées aux adolescents et aux jeunes.

De leur côté, les élèves du Lycée Maranatha ont salué ces enseignements et conseils prodigués à leur endroit et ont promis de bien se conduire pour bien préparer leur avenir.