• mer. Juin 12th, 2024

Vulgarisation du code des assurances au Burundi

ByAdministrateur

Mai 24, 2024

MWARO, 22 mai (ABP) – L’Agence de régulation et de contrôle des assurances (ARCA) a organisé mardi le 21 mai, en province Mwaro (centre-ouest du Burundi), un atelier de mobilisation des administratifs et des représentants des commerçants aux assurances et à la vulgarisation du code des assurances du Burundi.

                                                                                                                            Vue partielle des participants

Le délégué de l’ARCA, M. Onésphore Nizigama, a précisé que l’assurance des exploitations des immeubles commerciaux en matière d’incendie ou d’explosion, de transport des marchandises ou facultés à l’importation étaient les points saillants parmi d’autres qui étaient présentés. Il a fait savoir que les assurances ne sont pas une source de richesse, mais une solution en cas de dégâts humains ou matériels. Il a appelé les administratifs et les commerçants à servir d’exemples dans la mobilisation et vulgarisation du code des assurances du Burundi.

Cet atelier a été organisé dans le but d’aider le peuple burundais à connaître les assurances obligatoires et les types d’assurances, a indiqué, dans une brève présentation, le secrétaire exécutif permanent de l’association des assureurs, M. Thacien Sibomana.

Même si l’économie augmente, la connaissance en assurance est faible, a dit dans son mot d’accueil le gouverneur de Mwaro, Col Gaspard Gasanzwe, indiquant que les propriétaires des véhicules de transport des biens et des personnes contractent des assurances par peur de la police de sécurité routière.

Lors dudit atelier, différents exposés ont été présentés, notamment ceux sur les produits d’assurances vie et non vie, le contrat d’assurance, et des dispositions du code des assurances relatives aux procédures d’indemnisation.