• lun. Juil 15th, 2024

Le chef de l’Etat a animé une séance de moralisation à l’endroit des hauts leaders du pays sur la vision du gouvernement à long terme

ByAdministrateur

Juin 13, 2024

GITEGA, 10 juin (ABP) – Le Chef de l’Etat burundais, M. Evariste Ndayishimiye, a exhorté les membres du gouvernement, les hauts cadres et cadres du pays d’œuvrer comme des serviteurs du peuple et non comme des fonctionnaires d’une quelconque entreprise.

C’est la meilleure des stratégies pour conduire au bon port la vision du gouvernement, celle d’un Burundi émergent en 2040 ; et développé en 2060, a-t-il précisé.

Vue partielle des participants

Le président Ndayishimiye a livré ces propos, samedi, le 8 juin 2024, au stade Ingoma de Gitega (centre), où il a animé une séance de moralisation sur ladite vision, à l’adresse des hautes personnalités.

Pour étayer ses propos, le Président Ndayishimiye a fait savoir que cette vision cherche à ce que tout citoyen burundais ait accès au bien-être et que les inégalités soient réduites.

Pour y arriver il a interpellé l’assistance à remorquer les citoyens sur la voie d’une agriculture de rente et de l’industrialisation, en vue d’augmenter les exportations et, pour avoir conséquemment des devises dont le Burundi a besoin, a-t-il indiqué. Il a émis le souhait du succès des prochaines élections pour que le Burundi soit doté de leaders qu’il faut pour conduire la mise en application effective de la vision nationale. Ainsi, il a recommandé à la commission électorale nationale indépendante (CENI) de s’y mettre, à cette fin.

Avant cette séance de moralisation, le responsable du bureau d’études stratégiques et de développement, M. Alain Ndikumana, a fait un exposé inaugural sur la portée de la vision du gouvernement, où il indiqué que cette vision est un processus à long terme qui nécessite un fort engagement de toutes les parties prenantes et qui nécessite un changement fondamental des mentalités et des pratiques traditionnelles de gouvernance, a-t-il martelé