• lun. Juil 15th, 2024

La Première dame du Burundi a reçu en audience les ambassadeurs de Finlande et Turquie au Burundi

ByAdministrateur

Juil 8, 2024

BUJUMBURA, 28 juin (ABP) – La Première dame du Burundi, Mme Angéline Ndayishimiye, a successivement reçu en audience, vendredi le 28 juin, les ambassadeurs de Finlande et Turquie au Burundi, respectivement Mme Theresa Zitting et M. Alp ISIKLI.

A la sortie de l’audience, le Secrétaire exécutif de l’Office de la Première dame pour le développement au Burundi (OPDD-Burundi), Dr Thaddée Ndikumana, a fait savoir que les échanges entre Mmes Ndayishimiye et Zitting ont porté sur les activités en rapport avec les cantines scolaires, tout en précisant que la Première dame du Burundi est le point focal de la coalition mondiale des cantines scolaires et qu’elle est la marraine des cantines scolaires au Burundi.

La Première dame du Burundi (à dr), en audience avec l’ambassadeur de Turquie au Burundi, M. Alp ISIKLI

L’ambassadrice de Finlande au Burundi, qui a son siège à Dar-es-Salam, a signalé les acquis des cantines scolaires, indiquant que dans le pays qu’elle représente, l’alimentation scolaire fait partie de la loi. De son côté, la Première dame du Burundi a expliqué que depuis la mise en place des cantines scolaires au Burundi, le taux d’abandons scolaires a sensiblement diminué. Les cantines scolaires font du bien pour les enfants parce que ça évite des va et vient pendant les heures de pause. Elles renforcent aussi la cohésion entre les enfants, a-t-elle déclaré, soulignant que même les enfants qui n’ont pas de moyens suffisants pour se nourrir profitent et partagent avec ceux qui en ont.

D’après Dr Ndikumana, les deux personnalités ont convenu que bientôt, on va essayer de parfaire les relations entre la fondation bonne action Umugiraneza et l’OPDD pour voir les voies et moyens de comment on pourra échanger d’expériences. La Finlande va appuyer à travers l’UNFPA pour continuer à soigner et à prendre en charge les femmes qui ont des fistules obstétricales prises en charge à l’hôpital de Gitega grâce à l’appui de la fondation bonne action Umugiraneza.

L’entretien entre l’ambassadeur de Turquie au Burundi et la Première dame du Burundi a porté sur une délégation de médecins dentistes turcs qui feront, au mois de juillet, une visite de travail dans le cadre de la coopération dans le secteur de la santé. Ces visites se feront à l’hôpital Prince Régent Charles et à la Clinique Umugiraneza, où il y aura l’échange d’expériences avec les médecins turcs et burundais.

Le Secrétaire exécutif à l’OPDD a fait savoir que la Première dame a salué cette initiative, expliquant que ce serait une occasion pour le Burundi d’avoir beaucoup de médecins dentistes parce que pour le moment, le Burundi en dispose peu. Concernant le temps que va durer ces médecins dentistes turcs au Burundi et comment seront dispensés les soins à l’endroit des personnes qui souffrent des dents, Dr Ndikumana a fait savoir qu’il y aura un dialogue qui sera organisé entre l’OPDD-Burundi, le ministère en charge de la Santé publique et l’ambassade de la Turquie au Burundi. Les conclusions qui seront issues de ce dialogue seront communiquées.