• jeu. Août 11th, 2022

Lancement officiel de la 4ème édition de la foire « Made in Burundi » et la semaine de l’entreprise

ByAdministrateur

Juin 2, 2021

BUJUMBURA, 1er jun (ABP) – Le premier ministre de la République du Burundi, Alain Guillaume Bunyoni, a procédé mardi le 1er juin 2021 au terrain des fêtes en face du stade Intwari, au lancement officiel de la 4-me édition de la foire « Made in Burundi » et la semaine de l’entreprise.

Le premier ministre a indiqué dans son discours que le gouvernement responsable et laborieux a mis en avant le développement économique pour qu’aucun burundais ne reste dans la pauvreté. Il a ajouté que pour arriver à cette étape, le gouvernement et les entrepreneurs privés doivent travailler en étroite collaboration pour augmenter la production à travers la transformation de la production locale car, ensemble tout est possible, a-t-il dit.

Il a aussi signalé que la meilleure façon de vivre est l’augmentation de la production agricole et sa transformation en vue de relever l’économie du pays et la création d’emploi pour les burundais. Selon M. Bunyoni, le thème choisi cette année est « accroître la création d’emploi et les entreprises privées par la promotion des produits fabriqués au Burundi ». Il a signalé que cette foire des produits fabriqués au Burundi est une occasion d’autoévaluer le pas franchi dans l’augmentation de la production agricole et la transformation des produits agricoles.

Le premier ministre a apprécié la participation des entreprises de transformation de différents produits, mais a déploré que les entreprises de transformation agro-alimentaire nécessitent une amélioration car, elles sont encore peu nombreuses. Il a interpelé les entrepreneurs burundais et étrangers d’investir dans ce domaine et créer de l’emploi en vue de mettre fin à la pauvreté dans notre pays.C’est aussi la façon de faire connaître aux burundais les produits des différentes entreprises de transformation afin de montrer aux burundais que certains produits importés ressemblent à ceux transformés au Burundi. Il a ajouté qu’aucun pays ne peut se développer sans surplus de la production destiné à l’exportation. C’est en ce cas que le pays fait entrer des devises au lieu de les dépenser pour l’importation.

Il a demandé aux entreprises de transformation de faire des recherches adaptées au moment pour avoir des produits admirables. Les agri-éleveurs sont recommandés de travailler d’arrache pieds pour augmenter la production pour que les entreprises de transformation aient des matières premières nécessaires et développer économiquement le pays.

Le secrétaire permanent au ministère du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme, M. Jérémie Banigwaninzigo, a signalé que les activités du genre ont commencé en 2017 et c’est la 4e édition car, en 2020, les activités n’ont pas eu lieu.

Selon M. Banigwaninzigo, le ministère organise les activités du genre pour donner aux différentes entreprises de transformation et agriculteurs l’occasion d’échanger de connaissances et partager les expériences. C’est aussi une occasion de porter à la connaissance du publique ce que les entrepreneurs font à travers la production agricole. Il a affirmé que les entreprises privées et publiques du pays ont répondu massivement à cette foire, et plus de 100 stands sont occupés.

Il est à signaler que la foire « made in Burundi » et la semaine de l’entreprise va durer dix jours et a commencé le 28 mai 2021 pour se clôturer le 6 juin 2021.

Au nom du ministre du commerce, de transport, de l’industrie et du tourisme, M. Banigwaninzigo a demandé aux burundais de ne pas sous-estimer les produits fabriqués localement mais plutôt de donner de la valeur à ces produits et les consommer pour développer l’économie du pays.