• mer. Mai 18th, 2022

Célébration de la journée internationale dédiée à la paix

ByAdministrateur

Oct 4, 2021

NGOZI, 24 sept (ABP) – La province a célébré, la semaine dernière, la journée internationale dédiée à la paix. Les cérémonies ont eu lieu dans les enceintes de l’Université de Ngozi.

Dans un mot de bienvenue, le chef de cabinet du gouverneur de la province Ngozi, Emmanuel Ntaconsanze, a félicité l’Université de Ngozi pour avoir organisé cette journée et a invité la jeunesse surtout les étudiants à défendre la paix, source de tout développement.

Le recteur de l’Université de Ngozi, Abbé Appolinaire Bangayimbaga, a, dans son discours, relevé la valeur de la paix, condition sine qua none pour une harmonie et le développement durables.

Il a fait savoir que l’Université de Ngozi s’est fixée depuis sa création en 1999 l’éducation à la paix à travers ses enseignements. Elle organise régulièrement des séminaires et des ateliers sur cette thématique où elle invite la communauté universitaire, les leaders politiques et religieux ainsi que les chefs administratifs à la base pour débattre de la paix. Il a donc invité tous à aimer la paix et la promotion des valeurs de paix.

Abbé Bangayimbaga a aussi précisé que pour plus d’enseignements à la paix, l’Université de Ngozi compte mettre sur pied une radio communautaire qui diffusera dans les enceintes de l’Université des enseignements de la paix et du développement.

Le représentant de l’UNESCO au Burundi a, dans son discours de circonstances, partagé aux participants le message adressé par le secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la célébration de la journée internationale dédiée à la paix le 21 septembre 2021.

Ce message est revenu sur les grands défis auxquels le monde fait actuellement face. Il s’agit aussi des guerres, de la pauvreté, du changement climatique et surtout du Covid-19. Il a invité toutes les communautés d’agir pour surmonter ces problèmes.

Selon ce diplomate onusien, le monde a besoin de la paix pour acheminer en toute urgence les vaccins et les traitements vitaux contre le Covid-19. Il a en définitive besoin de la paix pour se relever de la pandémie et donc de reconstruire les systèmes et les vies qui ont volé en éclats.

La journée internationale de la paix est habituellement célébrée de par le monde le 21 septembre.

Au Burundi, elle a été donc été reportée pour ce 23 septembre et le thème retenu pour cette année est ” se relever pour un monde plus équitable et durable”.