• mar. Oct 19th, 2021

La première dame octroie une assistance en vivres et équipements médicaux au centre Isange des enfants vivant avec handicap de Kanyosha

ByAdministrateur

Oct 14, 2021

BUJUMBURA, 12 oct (ABP) – La première dame du Burundi, Mme Angeline Ndayishimiye, qui est aussi présidente de la fondation Bonne action Umugiraneza, a octroyé mardi le 12 octobre une assistance composée de riz, de haricot, de lait, de sel de cuisine, de l’huile, de cahiers, d’un équipement médical et de médicaments au centre Isange des Sœurs de la miséricorde se trouvant à Gisyo, en zone Kanyosha, commune Muha en mairie de Bujumbura, qui accueille des enfants vivant avec handicap physique ou mental.

La sœur responsable de ce centre, Sr Médiatrice Ndayisenga, a remercié la première dame pour cette assistance.

Le centre, qui a débuté en 2016 avec huit enfants handicapés, héberge pour le moment 23 enfants vivant avec handicap, a signalé Sr Ndayisenga, précisant qu’un centre médical pour le traitement de différentes pathologies qui se présentent chez ces enfants a été construit.

Cependant, a-t-elle souligné, ce centre fait face à certains défis, dont le manque de moyens financiers suffisants pour arriver à satisfaire tous les besoins de ces enfants. Le centre, qui dispose de peu d’infrastructures pour les sœurs qui s’occupent de ces enfants, se heurte aussi au manque d’équipement pour la kinésithérapie, de salle opératoire et d’une école adaptée pour ces enfants. La sœur responsable de ce centre a invité la fondation Bonne action Umugiraneza à visiter d’autres centres d’orphelinat de ces sœurs se trouvant à Rumonge.

La première dame du Burundi a salué l’initiative de ces sœurs de prendre en charge les enfants vivant avec handicap. Elle a fait savoir que la fondation Bonne action Umugiraneza vient de lancer, à partir de ce centre Isange, les activités d’assistance aux enfants vulnérables. Ces activités s’étendront sur tout le pays en vue de souhaiter à ces enfants les meilleurs vœux de Noël et de Nouvel an.

La présidente de la fondation Bonne action Umugiraneza a profité de l’occasion pour inviter d’autres associations à lui emboîter le pas en appuyant les centres d’orphelinats ou les centres d’accueil des enfants handicapés pour les encourager et les soutenir. Elle a aussi exhorté les parents qui ont mis au monde des enfants vivants avec handicap de les éduquer, les aider, les aimer et d’être à leur côté de la même manière que les enfants qui n’ont pas de handicap, au lieu de les utiliser dans la mendicité.

Pour les parents qui ont des enfants dans ce centre, elle les a invités à apporter leurs contributions, selon leurs moyens, et les rendre visite, expliquant que ces enfants ont besoin de l’amour de leurs parents de sang.

Concernant les défis évoqués par la sœur responsable de ce centre, Mme Ndayishimiye a indiqué qu’elle en a pris bonne note. Elle a promis que la fondation Bonne action Umugiraneza visitera les centres d’orphelinat de Rumonge pour souhaiter aux enfants de ces centres les meilleurs vœux de Noël et de Nouvel an.