• mer. Déc 7th, 2022

Le curé de la paroisse catholique Muyaga demande à l’Etat le soutien en aménagement du lieu touristique de Buruhukiro

ByAdministrateur

Nov 23, 2021

CANKUZO, 22 nov (ABP) – Le curé de la paroisse Muyaga, Aloys Cambara de la commune et province Cankuzo (est du pays) demande à l’Etat le soutien en routes modernes et l’extension en aménagement du lieu touristique Buruhukiro en vue de recevoir le nombre élevé des touristes.

C’était lors de la visite de la caravane du flambeau de la paix de ce samedi 20 novembre 2021 au site touristique de Buruhukiro de la  paroisse Muyaga, a appris l’ABP sur place. Le curé de cette paroisse a dévoilé que la chaise sur laquelle se fut assis le premier abbé de cette paroisse, le missionnaire Antonio, la croix apportée par les missionnaires en 1897, la première école qu’ils ont créée en 1907, la pierre sur laquelle est naturellement dessinée la carte du Burundi sont parmi les objets qui attirent les touristes. Il a fait savoir que tous ces éléments font partie du patrimoine ecclésiastique mais également étatique. De plus, ce lieu touristique est fréquenté par les touristes de différents coins du monde y compris de nombreux chrétiens qui viennent demander la bénédiction de Dieu raison pour laquelle Buruhukiro est vu comme un lieu saint.

En train d’expliquer à la caravane du flambeau de la paix le pourquoi de sa sainteté, le curé Cambara a dit que c’est un lieu historique à l’orientation de la vie chrétienne des Burundais.

D’ailleurs, les Chrétiens qui le fréquentent y bénéficient de différents miracles divins. Là, il a parlé d’un enfant qui s’est porté debout et marche alors qu’il avait, auparavant, le handicap naturel au niveau des jambes (il restait toujours assis sur terre). Le curé Cambara a signalé que la paroisse de Muyaga se donne corps et âme dans l’aménagement de ce lieu historique et touristique.

Cependant, il demande le soutien de l’Etat dans la construction de la route goudronnée Cankuzo-Muyaga, Muyaga-Gatoke et son extension en bâtiments dans le but d’avoir un nombre élevé de touristes.

Quant au passage du flambeau de la paix à Buruhukiro, le curé de la paroisse Muyaga a souligné que cela montre la présence de la paix de Dieu à Cankuzo en particulier et au Burundi en général. Pour lui, ce flambeau renvoie à la paix que Jésus Christ a donnée au monde. Démontrant que la paix commence par le cœur de chacun, il a profité de l’occasion pour interpeller tous les Burundais à se coaliser pour la consolidation de cette dernière. Il est à signaler que cette église catholique de Muyaga, est soutenue, à l’intérieur par des piliers d’arbres trop lourds apportés, dès l’arrivée des missionnaires, par nos ancêtres en provenance de « kibira ca Budega », à la frontière burundo-tanzanienne dans la commune Gisagara de la province Cankuzo.