• sam. Juin 25th, 2022

Le Burundi est fier de l’intégration effective de la RDC dans

ByAdministrateur

Déc 24, 2021

BUJUMBURA, 22 déc (ABP) – Le vice-président de la République du Burundi, M. Prosper Bazombanza, a représenté, ce mercredi le 22 décembre 2021 au palais présidentiel, le chef de l’Etat M. Evariste Ndayishimiye, au 18ème sommet virtuel des chefs d’État de la Communauté est-africaine (EAC), sous le thème « approfondir l’intégration, élargir la coopération », a constaté l’ABP sur place.

Deux points étaient à l’ordre du jour dont l’analyse du rapport du Conseil des ministres sur l’admission de la République démocratique du Congo (RDC) au sein de l’EAC et l’amendement de la règle du quorum du sommet des chefs d’État de l’EAC.

Dans ce sommet, les chefs d’Etat ont reçu et examiné le rapport du Conseil sur la mission de vérification de la RDC pour rejoindre l’EAC et a ordonné au Conseil d’entamer et de conclure rapidement les négociations avec la RDC pour son admission à l’EAC et de faire rapport au prochain sommet.

Ce sommet a également examiné la proposition d’amender l’article 11 du règlement des procédures du sommet des chefs d’État ou de gouvernement et a chargé le secrétariat de convoquer une réunion extraordinaire du conseil sectoriel des affaires juridiques et judiciaires pour délibérer et donner son avis sur cette proposition pour le prochain sommet.

Dans une interview accordée aux médias, le vice-président de la République du Burundi, M. Prosper Bazombanza, a fait savoir que le Burundi est fier de l’intégration effective de la RDC dans l’EAC, car, a-t-il ajouté, la RDC partage une longue frontière avec le Burundi et cela permettrait de bons échanges commerciaux entre les deux pays

Il sied de signaler que ces chefs d’Etat ont observé une minute de silence en l’honneur de feu S.E Dr. John pompe Joseph Magufuli, ancien président de la République unie de Tanzanie, décédé le 17 mars 2021, à Dar-Es Salam et a rendu un vibrant hommage à l’ancient président tanzanien pour son engagement dans le processus d’intégration de la CAE, le développement des infrastructures et la direction de la croissance économique