• lun. Fév 6th, 2023

La famille du président de la République a célébré le dimanche de l’Epiphanie à Kimina

ByAdministrateur

Jan 5, 2022

BUJUMBURA, 3 jan (ABP) – La famille du président de la République du Burundi M. Evariste Ndayishimiye, s’est joint ce dimanche, 2 janvier 2022, aux chrétiens de la succursale de Kimina de la paroisse Saint Chrysostome de Kabezi en province Bujumbura (ouest du Burundi), dans la célébration de l’Epiphanie, une fête chrétienne qui rappelle quand le messie s’est manifesté aux rois mages et que ces derniers l’ont adoré. Cette messe dominicale a été officiée par le curé de la paroisse Kabezi, l’Abbé Sylvère Ntasumbumuyange, a constaté l’ABP sur place.

Le curé de la paroisse Kabezi a remercié le président de la République, pour avoir fait ce déplacement afin de partager la prière avec les chrétiens de Kimina, une localité qui connaît un développement spectaculaire, grâce à un prêtre natif de cette localité, en l’occurrence l’abbé Alphonse Ndabiseruye, responsable du Centre-jeunes Kamenge et encadreur de cette succursale qu’il a construite, en plus du Lycée Communal et d’un centre de santé à Kimina.

Dans son homélie, l’abbé Ntasumbumuyange a rappelé que la fête de l’Epiphanie, célébrée dans l’Eglise catholique, rappelle quand le messie, Jésus Christ s’est manifesté aux rois mages, tout en précisant, qu’il a commencé à se manifester aux bergers, considérés comme païens, puis aux trois rois mages Gaspard, Balthazar et Melchior, qui sont venus et lui ont offert des cadeaux.

Ils se sont agenouillés pour adorer le messie, quoique qu’il était petit, ce qui était un signe de sa divinité et sa puissance a toujours existé, a renchéri l’abbé Ntasumbuyange, indiquant que les cadeaux que nous pouvons lui offrir sont nos cœurs, en en priant et en se prosternant devant Dieu.

Prenant la parole après la messe, M. Evariste Ndayishimiye a souhaité un joyeux Noël, aux chrétiens de la succursale Kimina et leur a présenté les meilleurs vœux pour l’année 2022.

Il a signalé qu’il a choisi de faire un déplacement jusqu’à Kimina, pour se rendre compte du degré de développement de cette localité, qu’il connait depuis un certain temps et a affirmé que le Burundi est un pays qui a été béni.

Il a ajouté que ceux qui disent que le Burundi est pauvre, quelques fois se trompent car, c’est un pays qui ne recourt pas à l’étranger pour nourrir sa population.

Il a poursuivi en disant que la province Bujumbura est riche et belle, Bubanza également car, quand on les survole, on constate qu’il n’y a pas de maisons en pailles et tu ne peux pas dire que les gens sont pauvres quand leurs maisons sont couvertes de tôles ondulées.

Le Burundi peut se développer en un laps de temps, a dit le président de la République, pourvu que les burundais changent de mentalités et travailler dur.

Selon M. Ndayishimiye, les gens marchent sur l’argent sans s’en rendre compte. Il a donné l’exemple d’un projet de la culture des champignons, qu’il a lui-même entrepris depuis un certain temps, et qui lui procure aujourd’hui des millions de francs burundais.

Le chef de l’Etat a signalé aux chrétiens présents dans la messe que, se lamenter est la source de pauvreté, signifiant que, si l’on se lamente en disant, « je suis pauvre », tu le deviens automatiquement.

Il a appelé les burundais à ne pas se considérer comme des hutu, des tutsi ou des twa, mais comme des burundais et créer un Burundi nouveau, en nous-mêmes.

Avant de mettre fin à ses propos, le chef de l’Etat a promis de visiter la paroisse Saint Chrysostome de Kabezi, qui est en chantier et d’apporter sa contribution, comme le curé de cette paroisse l’avait sollicité.

Ndayishimiye a également invité les chrétiens de la succursale Kimina, que chaque fois qu’ils récoltent quelque chose, qu’ils pensent à contribuer, pour la construction de leur paroisse.

                                                                                Vue partielle des chrétiens de la succursale Kimina