• mer. Mai 18th, 2022

Le gouverneur de la province Kayanza recueille les doléances de la population de Kabarore

ByAdministrateur

Jan 7, 2022

KAYANZA, 6 jan (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza (nord du Burundi), Colonel Rémy Cishahayo, accompagné de différents responsables des services provinciaux et du procureur général près la cour d’appel de Ngozi a organisé mercredi une réunion d’échanges avec la population de la commune Kabarore.

L’objectif de la réunion était de recevoir les doléances de la population de cette entité administrative pour trouver des solutions durables, a-t-on appris sur place.

Dans cette réunion d’échange, les doléances soumises au gouverneur de Kayanza sont principalement liées aux conflits fonciers, familiaux, aux propriétés minières dont leurs propriétaires n’ont pas reçu des indemnisations, des dettes non payées, des jugements pendants ou rendus mais sans être exécutés.

Concernant les conflits familiaux, les conflits fonciers ainsi que les jugements rendus non exécutés, le procureur général près la cour d’appel de Ngozi a promis que le parquet général de Ngozi va s’y pencher incessamment.

Par rapport aux dettes, certains des employés de la société extrayant les minerais en commune Kabarore dénommée Comptoirs miniers des extractions au Burundi (COMEBU) ont reproché un certain Déo Ndurenga de les employer sans jamais leur donner le salaire. Ce dernier est aujourd’hui locataire de la prison de Ngozi pour avoir trempé dans la fraude des minerais appartenant à la société dont il était employé.

Réagissant à cette question, le gouverneur de Kayanza a proposé au procureur général près la cour d’appel de Ngozi de prendre la question en main pour que les concernés soient rétablis dans leurs droits. Il a été également soumis des questions de la part des personnes qui disent que leurs propriétés ont été occupées par la société extrayant les minerais sans jamais recevoir des indemnisations. Ici, le gouverneur Cishahayo a promis de mettre sur pied une commission chargée de tabler sur ce cas pour que les droits de tout un chacun soient respectés.

La même autorité provinciale à Kayanza a profité de l’occasion pour demander aux habitants de Kabarore de sauvegarder la paix et la sécurité surtout que cette commune fait frontière avec le Rwanda, de combattre avec toute énergie la fraude et la corruption, à ne pas être déboussolés par les rumeurs faisant boule de neige sur les réseaux sociaux et à se confier à leurs dirigeants chaque fois qu’il s’agit des éléments qui prêtent à confusion.

A cette occasion, le conseiller du gouverneur de Kayanza a rendu public les numéros de téléphones des membres du cabinet du gouverneur de Kayanza, ceux des administrateurs communaux ainsi que ceux des chefs de zone de toute la province.

Contactés par l’ABP, les habitants de Kabarore ont salué cette initiative du gouverneur de Kayanza de les laisser exprimer leurs doléances et ont demandé à l’autorité provinciale de continuer sur la même lancée pour l’intérêt du pays et de ses citoyens.

                                                                              Vue partielle de ceux qui expriment leurs doléances