• dim. Mai 29th, 2022

Diminution des cas de Covid-19, et apparition des cas isolés de choléra en district sanitaire de Cibitoke

ByAdministrateur

Jan 12, 2022

CIBITOKE, 11 jan (ABP) – Une diminution des cas de la Covid-19 s’observe ces derniers jours, dans le district sanitaire de Cibitoke, contrairement à la deuxième quinzaine du mois de décembre 2021, nous a déclaré le médecin chef de district, Dr. Célestin Ndayahoze.

En effet, à la fin 2021, la situation s’est aggravée jusqu’à l’enregistrement chaque jour d’une centaine de nouveaux cas de covid-19, alors qu’aujourd’hui, le district sanitaire a enregistré seulement trois ou quatre cas par jour.

Ce responsable a expliqué que la multiplication du nombre de personnes testées positives en cette période de l’année était liée au fait que le mois de décembre reste connu comme un mois où des cas de grippe ou de maladies liée aux mains sales se multiplient en province Cibitoke.

Cependant, l’épidémie de choléra fait son apparition en commune Rugombo et ses environs, où trois cas de choléra sont actuellement hospitalisé au centre de traitement de choléra installé au centre de santé de Rugombo, d’après le médecin chef de district Cibitoke.

L’origine de l’épidémie est liée surtout au manque de l’eau potable, dans les localités déjà touchées, notamment Miduha de la colline Rukana et Munyika I, de la zone et commune Rugombo.

Sur ce, le manque de l’eau potable reste une réalité sur la colline Rukana, où les habitants doivent se ravitailler en cette denrée loin de leurs ménages, d’après le même responsable. Sur la colline Munyika I, la population utilise l’eau du canal d’irrigation ou de la rivière Nyakagunda, a-t-il ajouté.       Comme conseils contre le choléra, le médecin chef de district interpelle la population aux mesures barrières contre la Covid-19 et celles d’hygiène contre le choléra et d’autres maladies.

Le Dr. Ndayahoze a exhorté aussi les volontaires de la Croix Rouge du Burundi et les agents de santé communautaire à sensibiliser la population contre le choléra, et à faire recours au centre de traitement du choléra de Rugombo, dès l’apparition des signes comme les vomissements, la diarrhée, la soif intense.