• jeu. Juil 18th, 2024

Un accord d’assistance de 4000 millions de dollars américains signé entre l’USAID et le Burundi

ByAdministrateur

Fév 15, 2022

BUJUMBURA, 14 fév (ABP) – Un accord d’assistance de 4000 millions de dollars américains a été signé vendredi 11 février 2022, entre l’USAID et le Burundi.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement M. Albert Shingiro qui a représenté le Burundi a fait savoir que cette assistance va couvrir les différents secteurs de la vie nationale.

  1. shingiro s’est félicité de la signature de cet accord qui est selon lui, une réaffirmation de la volonté « de nos deux pays de renforcer et d’affermir leurs liens d’amitié et de collaboration harmonieuse ».
A droite, M. Albert Nshingiro lors de la signature d’un accord d’assistance

C’est ainsi qu’il a profité de cette occasion pour saluer la récente décision du président américain de lever l’état d’urgence concernant la situation au Burundi et la fin des sanctions ciblées contres certaines hautes personnalités burundaises.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement indique que l’objectif de cet accord est de poser les bases d’un développement durable et de soutenir la capitalisation de la paix au Burundi.

Selon toujours lui, il y a trois principaux domaines clé à financer en l’occurrence le développement du capital humain qui s’articule sur trois principales activités à savoir le renforcement de la qualité des services et des systèmes de santé, l’assistance humanitaire aux groupes vulnérables et le soutien aux systèmes éducatifs.

En deuxième lieu, a-t-il ajouté, il y a la capitalisation de la paix avec deux principaux thèmes notamment le renforcement de la bonne gouvernance et la participation de la société civile et du secteur privé. Enfin, signale M. Shingiro, cet accord va intervenir à l’amélioration de l’environnement pour le développement durable articulé, quant à lui, sur deux principaux domaines en l’occurrence la croissance de la productivité agricole et le soutien à l’environnement et à l’adaptation aux changements climatiques.