• mar. Fév 27th, 2024

Un montant de 2.255.524.903 BIF versé par le ministère de la Justice sur un compte du trésor public au cours des réalisations du troisième trimestre 

ByAdministrateur

Avr 14, 2022

BUJUMBURA, 14 avr (ABP) – Le ministre de la Justice, Mme Domine Banyankimbona, a indiqué, mercredi le 13 avril 2022, lors d’un point de presse sur les réalisations du troisième trimestre, qu’un montant de 2.255.524.903 BIF a été versé sur les comptes du trésor public, a appris l’ABP sur place.

Mme Banyankimbona, a fait savoir que dans le cadre du programme national de reboisement « Ewe Burundi urambaye », le ministère de la Justice a planté 14.600 arbres et a organisé des travaux communautaires à travers tout le pays en se penchant sur la salubrité en milieu de travail.

Elle a annoncé que des réunions de moralisation du personnel de la justice et des justiciables seront organisées  en vue de rappeler aux uns et aux autres leurs droits et devoirs, notamment la rapidité dans le traitement des dossiers, le respect de la dignité humaine dans leurs missions de rendre justice et le respect par les justiciables dans la mise en application des jugements rendus. C’était aussi pour encourager le personnel de la justice de s’atteler davantage aux activités de développement et éviter des procès interminables lorsqu’ils ne vont pas y tirer d’intérêts.

Le ministre de la justice a ainsi fait savoir que des réformes pour la révision de certaines lois devenues caduques ont été poursuivies, et que six projets de textes de lois ont été élaborés tandis que six autres ont été traduits en Kirundi. En vue de garantir l’accès de la justice pour tous, le ministère de la Justice a fait une assistance juridique et judiciaire en faveur de 318 personnes vulnérables dont 127 femmes en mettant à leur disposition des avocats pour la défense de leurs causes. Une campagne de jugement des dossiers pénaux qui étaient devant les tribunaux de résidence a été organisée et 11.146 dossiers pénaux ont été clôturés.

Elle a également annoncé que la Cour spéciale Terre et Autres Bien a, à son tour, rendu 96 arrêts et exécuté 32 dossiers qui étaient coulés. Cette cour, a ramené dans le domaine privé de l’Etat, une superficie de 54 hectares qui avaient été spoliés par des particuliers.

Dans le domaine pénitentiaire, Mme Banyankimbona a indiqué que différentes prisons ont réalisé des activités génératrices de revenus leur permettant de contribuer à leur moyen de subsistance, de lutter également contre l’oisiveté des détenus et préparer ainsi leur réinsertion. Ces travaux sont notamment la riziculture, la plantation des palmiers à l’huile, la culture des tomates et du thé ainsi que l’élevage des vaches et des chèvres.

Dans le domaine foncier, le ministère de la Justice a entamé une sensibilisation de la population pour l’enregistrement des terres. Dans ce cadre, 1227 titres de propriété ont été délivrés par la direction des titres fonciers et du cadastre national.