• mer. Fév 21st, 2024

Les politiciens sont appelés à s’inspirer sur la prise de possession canonique à l’église catholique

ByAdministrateur

Avr 26, 2022
GITEGA, 25 avr (ABP) – Le couple présidentielle a rehaussé samedi 23 avril 2022, au sanctuaire de Mushasha, les cérémonies marquant la prise de possession canonique de l’archidiocèse métropolitain de Gitega par Mgr Bonaventure Nahimana.
Le Président de la République du Burundi a salué cette initiative. Il a invité les politiciens à s’inspirer sur cet exemple donné par l’église catholique.
Dans son discours d’adieu, Monseigneur Simon Ntamwana, archevêque de Gitega en retraite a fait savoir qu’il se réjouit de ces cérémonies marquant la remise et reprise entre lui et son successeur Archevêque Bonaventure Nahimana. Selon lui, c’est un honneur pour lui et tous ses collaborateurs, car il achève sa mission d’être archevêque de Gitega en toute sécurité, d’où selon toujours lui, le Seigneur puisse même lui appeler, comme l’a indiqué Isaïe dans l’ancien testament lorsqu’il venait de recevoir Jésus dans ses propres mains. Il a en effet signalé que Bonaventure Nahimana devient le 7ème archevêque du Diocèse de Gitega.
Prenant la parole, le Président de la République du Burundi M. Evariste Ndayishimiye a félicité l’archevêque en retraite Ntamwana qui a quitté le fauteuil du Prélat métropolitain de Gitega à sa volonté. Il a fait savoir que l’église catholique présente un bon modèle de succession que les politiciens du monde entier, en particulier ceux du Burundi devraient imiter.
Selon toujours le Président de la République, le pouvoir terrestre ne peut plus être considéré comme un sacrement comme le baptême qui reste indélébile. Il a interpellé les hommes politiques et les représentants des associations à imiter ce modèle de succession au pouvoir qui s’observe dans l’église catholique partout dans le monde.
A cette occasion, le Président Ndayishimiye a offert à l’archevêque sortant Ntamwana une génisse et un cadeau au nouvel archevêque de Gitega, Monseigneur Bonaventure Nahimana pour les féliciter. Il a en outre appelé ce dernier à prendre le devant dans la promotion de l’image de la capitale politique de Gitega en cours de réhabilitation. Le Président Ndayishimiye a également invité les pays qui ont colonisé le Burundi dont l’Allemagne et la Belgique à beaucoup contribuer dans la reconstruction du Burundi, car selon lui, ils ont manifesté de grandes responsabilités dans presque toutes les crises qu’a connues le Burundi.
Le nouvel archevêque du diocèse de Gitega Monseigneur Bonaventure Nahimana a promis qu’il va continuer à aider les chrétiens de Gitega à se repentir et à consolider la paix comme il le faisait dans le diocèse de Rutana qu’il assurait sa direction. Il a interpellé les chrétiens à prier pour lui, afin d’accomplir aisément cette mission. Il a en outre appelé les prêtres et les religieux à être des bons exemples dans la foi, mais également à suggérer les occidentaux de continuer à soutenir le Burundi dans le développement tout en respectant les valeurs culturelles du Burundi.
A cet effet, le nouvel archevêque de Gitega a nommé le prêtre Nestor Niyokindi comme son Vicaire.
Signalons que l’accueil du nouvel Archevêque de l’archidiocèse de Gitega a vu aussi la participation de la Conférence des Évêques catholiques et anglicanes du Burundi, le Nonce apostolique au Burundi, 4 évêques de la Tanzanie, le président de la conférence des évêques au Rwanda, ainsi que les diplomates accrédités au Burundi.