• mer. Fév 28th, 2024

Appel à la redynamisation du comité mixte de sécurité

ByAdministrateur

Mai 19, 2022

Cankuzo, 18 mai (abp) – Les comités mixtes de sécurité doivent être renforcés dans le cadre de combattre la fraude. C’est la recommandation du gouverneur de la province Cankuzo (est du Burundi), M. Boniface Banyiyezako, lors d’une réunion élargie de sécurité qu’ il a tenu le mardi 17 mai, en commune Mishiha, à l’ endroit des administrateurs communaux et chef de services déconcentrés.

Banyiyezako a indiqué que la paix et la sécurité sont en général une réalité en cette province. Pourtant, suite au manque de pluie qui s’observe durant les deux semaines écoulés, la récolte dans les champs ne sera pas bonne comme on l’attendait. C’est le constat déjà fait en communes Mishiha et Cendajuru, où les cultures vivrières  comme le sorgho et le haricot, ont tendance à afficher un mauvais rendement, à l’exception du riz.

Dans cette même province, l’administrateur de la commune Kigamba, Mme Anitha Nibogora a soulevé le problème des renards en provenance du parc national de la Ruvubu, qui mordent les vaches pendant la nuit, sur différentes collines de cette commune. Comme solution, le gouverneur Banyiyezako a recommandé qu’on les extermine par la chasse.

Toujours en commune Kigamba, dans ce mois de mai, 8 kg de chanvre ont été saisis.  Afin de lutter contre la délinquance juvénile, le gouverneur de la province Cankuzo a mis en garde ceux qui seront attrapés, précisant qu’ils feront de tâches aux travaux de développement communautaire. La même décision sera prise à l’endroit des possesseurs de bars qui les font fonctionner avant l’heure prévue, et avec une amande de plus, a-t-il souligné.

En ce qui concerne l’hygiène, le manque de latrines au marché que fréquentent les réfugiés de Kavumu en commune Cankuzo et la population de cette localité a également été évoqué. S’exprimant sur la voie de sortie, l’administrateur communal de Cankuzo Mme Chantal Irakoze a indiqué que le projet de constructions de ces latrines est dans des prévisions  du Plan Communal de Développement Communautaire (PCDC).

Pour clôturer la réunion, le gouverneur Banyiyezako a appelé les participants,  à se conformer à l’éthique et déontologie professionnelle, pour  l’intérêt de la communauté ainsi qu’à la redynamisation du comité mixte de sécurité, en vue de la lutte contre la fraude et le commerce illicite.