• ven. Mar 1st, 2024

Lancement officiel de sensibilisation pour la vulgarisation de la charte régionale de gestion durable des pêches au lac Tanganyika

ByAdministrateur

Mai 23, 2022

RUMONGE, 21 mai (ABP) – L’Autorité du Lac Tanganyika (ATL) a procédé ce vendredi 20 mai 2022 à Rumonge, au lancement officiel de sensibilisation pour la vulgarisation de la charte régionale portant mesures de gestion durable des pêches au lac Tanganyika.

Dans son discours de circonstance, TUSANGA Sylvain, directeur exécutif de l’Autorité du Lac Tanganyika, a souligné que la charte régionale portant mesures de gestion durable de la pêche a été adoptée par les gouvernements du Burundi, de la RD. Congo, de la République de Zambie et de la République unie de Tanzanie en date du 16 décembre 2021.

Il a aussi indiqué que les études menées par les groupes des chercheurs nationaux ont dans le cadre de la mise en œuvre de ladite charte démontrer que le stock halieutique du lac Tanganyika est menacé par la surpêche et par l’utilisation des engins et des pratiques de pêches destructeurs qui dangereusement mènent vers l’épuisement des stocks de poissons dans le lac Tanganyika.

Ainsi, comme l’a précisé TUSANGA, les gestionnaires des pêches, autorités locales et gouvernementales ainsi que d’autres acteurs du secteur de pêche des quatre pays de l’ALT se sont concertés pour prendre des mesures permettant de préserver le stock de poissons dans le lac Tanganyika et rendre ainsi le secteur de pêche plus productif et plus attrayant aux investisseurs en vue de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que l’alimentation des conditions de vie des communautés riveraines.

M. TUSANGA a également assuré les pêcheurs et les autres acteurs de la filière de pêche que les mesures contenues dans cette charte ne devraient en aucun cas provoquer auprès des pêcheurs des sentiments de souffrance morale, de chagrin ou d’affliction. Pour lui, elles doivent être perçues comme des mesures salvatrices de la pêche et améliorer la contribution du secteur de pêche à l’économie locale et nationale.

Prenant la parole, Déo Nsanganiyezu, Directeur Général de la pêche au Ministère ayant l’environnement dans ses attributions, a confirmé que la production des produits de pêche a sensiblement chuté dans les 20ans écoulés selon les études menées par la FAO et le projet LATAFIMA. Ces études ont montré que les 4 pays constituant l’Autorité du Lac Tanganyika enregistrent plus de 200millions USD suite à la pratique de la pêche prohibée.

Il a de ce fait souligné qu’une équipe de 23 membres a été formée pour vulgariser dans un délai de trois mois cette charte dans tous les ports de pêche.

Il a interpellé les pêcheurs à les accueillir et leur faciliter dans leur tâche. Le gouverneur de la province Rumonge, Consolateur Nitunga, a dans son discours évoqué ses inquiétudes, regrettant que les mesures prises pour toute la région soient exceptionnellement mises en vigueur à Rumonge et la localité regorgeant plus de ports de pêche.

Il a profité de cette occasion pour demander au directeur de L’Autorité du Lac Tanganyika afin que cette charte soit en vigueur dans tous les pays. Sur cette demande du gouverneur, M. TUSANGA lui a précisé que ladite charte sera appliquée indistinctement dans les quatre pays.