• mer. Fév 28th, 2024

Le gouverneur de Kayanza met en garde des extracteurs des minerais dans le parc national de la Kibira

ByAdministrateur

Mai 24, 2022

          KAYANZA, 23 mai (ABP) – Certaines gens s’arrogent le droit d’extraire clandestinement les minérais dans la forêt de la Kibira. Comme l’indique le chef du parc national de la Kibira Mr. Antoine Nteziryayo, ces dernières seraient de mèches avec les administratifs locaux ainsi que les forces de l’ordre qui montent la garde dans cet air protégée.

Pour barrer la route à ce désordre, M. Nteziryayo demande à l’administration provinciale de Kayanza d’intervenir afin de décourager cette mauvaise pratique.

Réagissant à cette question, le gouverneur de Kayanza, le colonel Rémy Cishahayo, considère ces orpailleurs illégaux comme étant des rebelles et qu’ils doivent être appréhendés pour répondre de leurs actes. Etant donné que la réserve naturelle de la Kibira est sous la garde des forces de sécurité, il met en garde que ce sont les militaires y affectés qui seront condamnés chaque fois qu’ils ne réussiront pas à mettre la main sur ces orpailleurs qui s’introduisent clandestinement dans cette aire protégée. De plus, il avertit que des enquêtes approfondies sont déjà en cours pour identifier ceux qui achètent les minerais extraits dans la forêt naturelle de Kibira afin qu’ils subissent, eux aussi, la force de la loi. La situation est ainsi au moment où le procureur de la république près le tribunal de grande instance de Kayanza indique que les fraudeurs des minerais et du café surpris en flagrant délit sont condamnés dans les procès de flagrance.