• mar. Fév 27th, 2024

Rencontre du Ministre en charge des finances avec les représentants des différents services financiers

ByAdministrateur

Mai 27, 2022

RUMONGE, 25mai (ABP) – Le  ministre des finances, du budget et de la planification économique, M. Domitien Ndihokubwayo a organisé une descente ce mardi à Rumonge afin de rencontrer les représentants des différents services financiers qui opèrent dans cette province.

Selon Ndihokubwayo, cette descente s’est effectuée dans le but de répondre à l’appel du chef de l’Etat appelant  les différents responsables à se rendre sur terrain pour parler avec la population et les chefs des différents services afin de savoir les doléances qu’ils ont par rapport au travail accompli par le ministère  ayant les finances dans ses attributions. Les participants ont eu l’occasion de parler à cœur ouvert en donnant des suggestions pour améliorer les services offerts par le port de Rumonge.

Au cours de la même rencontre, les tanzaniens qui opèrent au port de Rumonge en amenant des marchandises à partir de la Tanzanie ont également montré leurs inquiétudes par rapport aux services qu’ils reçoivent et ont été répondu favorablement.

Le ministre des finances a aussi informé les participants, la logique dans laquelle le budget de l’Etat, exercice 2022-2023 est en train d’être préparé sur des programmes et a appelé les communes à comprendre cette exercice pour avoir à la fin de l’exercice 2022-2023, des résultats palpables issus des différentes allocations budgétaires que les uns et les autres auront reçus.

S’exprimant sur la question en rapport avec l’indemnisation des propriétaires dont leurs biens seront touchés par les travaux d’aménagement de la RN3, M. Ndihokubwayo a souligné qu’on a attendu l’actualisation de l’ordonnance portant l’indemnisation, tranquillisant les concernés que cette ordonnance est déjà disponible et que les services techniques chargés de calculer le coût des indemnisations sont à l’œuvre.

Concernant le cas des personnes réclamant les indemnisations de leurs terres  cédées pour le camp militaire de Rukinga, le ministre des finances a indiqué que cette question est connue au niveau du ministère du fait qu’elle date de longtemps, promettant qu’il va réunir les intervenants en matière afin de trouver une solution.